Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Vice-championne d'Europe, la lanceuse de marteau Alexandra Tavernier a besoin de 50 000 euros pour pouvoir s'entraîner

Vice-championne d'Europe à Berlin au mois d'août, la lanceuse de marteau haut-savoyarde Alexandra Tavernier n'a plus de terrain d'entraînement depuis que la commune de Lannion, en Bretagne, a démonté ses installations. L'Annécienne lance donc une cagnotte pour financer un nouveau terrain.

Alexandra Tavernier a décroché la médaille d'argent aux championnats d'Europe de Berlin au mois d'août.
Alexandra Tavernier a décroché la médaille d'argent aux championnats d'Europe de Berlin au mois d'août. - Maxppp

On peut donc être médaillée aux championnats du monde et vice-championne d'Europe et se retrouver sans terrain d'entraînement. C'est ce qui arrive en ce moment à la lanceuse de marteau Alexandra Tavernier, née à Annecy il y a 24 ans. Elle a brillé à Berlin au mois d'août avec cette médaille d'argent aux championnats d'Europe et un record de France de la discipline (à 74,78 mètres), mais aujourd'hui elle est obligée de rouler 200 kilomètres par jour pour aller s'entraîner.

Publicité
Logo France Bleu

Autour de 50.000 euros espérés

A la fin du printemps dernier, la commune de Lannion, en Bretagne, a décidé de démonter les installations qui servaient à Alexandra Tavernier, par mesure de sécurité. La haut-savoyarde, qui vit aujourd'hui en Bretagne, est donc en quête d'un nouveau terrain proche de chez elle, pour éviter de faire autant de kilomètres par jour. "C'est de la fatigue et c'est dangereux. En plus je suis des études de psychologie, donc je perds beaucoup de temps. Aujourd'hui la commune de Ploumilliau est prête à nous prêter un terrain à dix minutes de là où je vis, mais installer une cage de lancer coûte très cher".

loading

C'est pourquoi Alexandra Tavernier vient de lancer une cagnotte sur le site leetchi.com dans l'espoir de récolter autour de 50.000 euros. "Une cage coûte 15.000 euros__, au moins autant pour les fondations et il faut aussi penser à la main-d'oeuvre pour l'installer. Je sais que c'est beaucoup mais ce projet pourrait servir aussi à accueillir d'autres sportifs et des formations d'entraîneurs."

Alexandra Tavernier prépare déjà les prochains championnats du monde qui se dérouleront à Doha, au Qatar, à la fin du mois de septembre 2019 et elle a aussi en ligne de mire les Jeux Olympiques de Tokyo à l'été 2020.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu