Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"La mairie de Lamalou-les-Bains enterre le festival d'opérettes" déplorent les organisateurs

-
Par , France Bleu Hérault

Une page se tournerait-elle à Lamalou-les-Bains (Hérault) ? Le festival d'opérettes organisé depuis un demi-siècle par la même troupe est confié à un autre prestataire. C'est un coup de massue pour les créateurs et organisateurs de l’événement depuis 1975. Ils ont la sensation d'être spoliés.

Festival d'Opérettes Lamalou-Les-Bains
Festival d'Opérettes Lamalou-Les-Bains - Lovénah L'huillier

Si Lamalou-les-Bains (Hérault) est connue pour sa cité thermale, elle est aussi réputée pour son festival d'opérettes. Cet événement considéré comme La Mecque française des amateurs d’opérettes draine chaque été des milliers de visiteurs dans l'arrière pays. L'an passé, ce festival a été, comme de très nombreux événements, impacté par la pandémie de Covid-19 avec un programme limité. Sans le savoir, ceux qui s'y sont rendus assistaient aux dernières représentations du festival créé et imaginé par la famille L'huillier.

Jusqu'à 10.000 festivaliers les plus belles années

Après un appel d'offres, la mairie de Lamalou-les-Bains a retenu un nouveau prestataire. L'ancienne troupe ayant créé le festival en 1975 se retrouve donc écartée, au grand désespoir de Lovénah L'huillier, la petite-fille de Fernand L'Huillier, créateur de ce festival. Pourtant la fréquentation aurait progressé de 20% l'an passé malgré la pandémie, et la mairie aurait apporté des garanties.

"La mairie nous a annoncé il y a trois semaine son souhait de mettre fin au festival d'opérettes de mon grand-père et n'a donc pas renouvelé une subvention de 105.000 euros" - Lovénah L'huillier 

Cette décision a bien du mal à passer chez certains habitants. Une pétition a été lancée sur internet. Plus de 2.700 personnes l'ont déjà signée.

''Soixante intermittents se retrouvent sur le carreau'', déplore la directrice artistique. Lovénah L'huillier a succédé à son père qui avait lui-même repris le festival créée en 1975 par son propre père. "C'est une perte non-négligeable pour les commerçants. Le public et les intermittents venaient sur place plusieurs jours."

"La mairie enterre le festival d'Opérettes. C'est un coup de massue " déplore la directrice artistique Lovénah L'Huillier

Ces dernières années, la fréquentation du festival était en baisse. La commune aurait donc décidé de tourner la page en créant un autre événement. ''Pas du tout", rétorque le maire de Lamalou-les-Bains Guillaume Daléry. ''Il aura bien lieu du 31 juillet au 21 août. Huit spectacles sont prévus au théâtre municipal. Trois représentations seront organisées à l'extérieur''. 

"Ce festival est le moment fort de notre saison culturelle" - Guillaume Daléry, maire de Lamalou-les-Bains 

Une troupe toulousaine (TLA production) a décroché le marché après un nouvel appel d'offres.

''Je comprends l'amertume que cela peut générer. Mais le conseil municipal a retenu cette troupe à l'unanimité'' dit le maire de Lamalou

Festival d'Opérettes Lamalou-Les-Bains
Festival d'Opérettes Lamalou-Les-Bains - Lovénah L'huillier
Festival d'Opérettes de Lamalou-les-Bains
Festival d'Opérettes de Lamalou-les-Bains - Lovénah L'huillier
Choix de la station

À venir dansDanssecondess