Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

PHOTOS - La maison de Victor Hugo inaugurée en grande pompe ce vendredi à Guernesey

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

C'est ce vendredi 5 avril que la maison entièrement rénovée de Victor Hugo, "Hauteville House", à Guernesey, sera inaugurée en grande pompe après 18 mois de travaux. Des travaux démarrés en octobre 2017 dont l'objectif était de retrouver la maison et les décors d'origine.

Hauteville House, la maison de Victor Hugo à Guernesey, inaugurée ce vendredi.
Hauteville House, la maison de Victor Hugo à Guernesey, inaugurée ce vendredi. © Radio France - Katia Lautrou

Manche, France

"Hauteville House" est la seule maison dont a été propriétaire Victor Hugo au cours de sa vie. Il l'achètera en 1856 grâce au produit de la vente du recueil Les Contemplations. Située sur les hauteurs de St Peter Port à Guernesey, la maison a abrité l'écrivain et sa famille en exil pendant près de 15 ans, jusqu'en 1870. Une errance contrainte et forcée après avoir osé fustiger, en France, la prise de pouvoir de Napoléon III. La maison, entièrement rénovée, a été inaugurée ce vendredi 5 avril 2019.

C’est dans cette demeure que Victor Hugo a écrit quelques-uns de ses plus beaux chefs-d’œuvre comme Les Misérables ou Les Travailleurs de la mer. L'aurore était le moment qu'il privilégiait pour écrire. Face aux eaux claires, il contemplait le soleil levant de Guernesey, puis, se mettait à l'écriture. 

La demeure toute blanche est bâtie sur cinq niveaux. Et c'est là que Victor Hugo se révélera aussi être un architecte visionnaire. Avec un bémol :  bon dessinateur, il n'était pas forcément un bon ingénieur. Par exemple, l'écrivain avait fait couper des morceaux de toit pour faire une serre à deux étages et ces travaux ont provoqué au fil des ans des infiltrations d'eau. 

Victor Hugo à Hauteville House - Aucun(e)
Victor Hugo à Hauteville House - © Maison de Victor Hugo

Une véritable œuvre d'art de  1.200 m²

Le "Look out ", l'atelier vitré au 3e étage d'Hauteville House - Aucun(e)
Le "Look out ", l'atelier vitré au 3e étage d'Hauteville House - © Arch-R Sarl – Riccardo Giordano architect

Hauteville House est un « véritable autographe de trois étages, poème en plusieurs chambres », comme l'écrit son fils Charles. Dans une lettre à l'écrivain Jules Janin, Victor Hugo note : « Je suis curieux de voir si les pierres anglaises sauront défendre un proscrit français. L'expérience est curieuse et vaut la peine d'être faite. » Dès son arrivée, il va se lancer dans une série de travaux avec l'« atelier-jardin d'hiver », puis le « look out », cabinet de verre installé au 3e étage, qui surplombe la baie de Saint Peter Port et regarde la France et devient le lieu d'écriture de l'auteur. C’est là, qu'après avoir avalé ses œufs crus et son café Victor Hugo écrit chaque matin, debout, face aux côtes françaises. 

"L'univers hugolien"

Il s'occupera aussi intensément de l'aménagement intérieur de cette maison, collectionnant et assemblant les décors et les objets avec passion. Peintures inspirées de "l'univers hugolien", cheminées décorées, tapisseries, c'est tout un monde baroque qui s'est mis en place au fil des années. Au rez-de-chaussée, le billard présente des portraits de famille et les dessins de la célèbre série des « souvenirs » de ses voyages. Il ouvre sur le salon de tapisserie, aux tentures encadrées de chênes, où est dissimulé l’ancien cabinet de photographie. On parvient ensuite à l’atelier ouvert sur le jardin. Le couloir aux faïences, aux murs et plafond couverts des porcelaines, reconduit au vestibule d’où l’on accède à la salle à manger avec ses murs de carreaux de Delft encadrés de boiseries. 

Le premier étage est constitué de deux grands salons, rouge et bleu, au décor somptueux de chinoiseries où l’écrivain et sa famille recevaient leurs invités. Le deuxième étage est une galerie de chêne, pièce hiératique aux allures de cabinet de travail et de chambre dans un décor d’inspiration renaissance. Sur le palier du même étage, la bibliothèque contient des ouvrages que le poète a choisi de laisser dans sa demeure d'exil. Elle offre un passage symbolique vers le troisième étage où Victor Hugo, dans son « look-out », laissait libre cours à son imagination dans la contemplation de la mer et l’observation des côtes françaises. 

Le jardin où s’épanouit le chêne des Etats Unis d’Europe planté par Victor Hugo le 14 juillet 1870, juste avant son retour d'exil pour marquer la continuité de sa présence à Hauteville. Face à la mer et aux îles anglo-normandes, il constitue un lieu propice à la rêverie et à la lecture.

Un travail de documentation historique 

Le Salon rouge  - Aucun(e)
Le Salon rouge - © Graham Jackson

Cette rénovation de grande ampleur a été réalisée grâce au mécénat exclusif de Pinault Collection (il a mis 3,5 millions d'euros sur un total de 4,5 millions d'euros) et au financement de la Ville de Paris, propriétaire depuis 1927. L'idée étant de retrouver l’aspect visuel d’origine de la maison et de ses décors tels qu’ils ont été conçus par Victor Hugo lui-même. Un travail colossal a été réalisé par des artisans d'art pour revenir au plus près de ces décors d'origine.Soixante-cinq objets ont été rénovés. L'accueil du public est aussi amélioré et modernisé et les conditions de sécurité ont été renforcées. Le jardin a également été repensé. Hauteville House va donc retrouver son lustre d'antan alors même que Victor Hugo aimait tant dire que l’architecture était « une pensée écrite en pierre ». Jusqu’à sa fermeture au printemps 2018, Hauteville House accueillait chaque année 20.000 visiteurs d’avril à septembre.

Vue sur la côte depuis la terrasse du 1er étage - Aucun(e)
Vue sur la côte depuis la terrasse du 1er étage - © Maison de Victor Hugo
Le jardin d’hiver  - Aucun(e)
Le jardin d’hiver - © Visit Guernsey