Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La maison Max Jacob à Quimper a le label "Maison des Illustres"

-
Par , France Bleu Breizh Izel
Quimper, France

C'est la seule dans le Finistère : la maison d'enfance de Max Jacob a le label "Maison des Illustres". Une distinction du ministère de la Culture. Une récompense, oui, mais aussi des obligations !

La cour de la Maison Max Jacob sur les quais de l'Odet
La cour de la Maison Max Jacob sur les quais de l'Odet © Radio France - Benjamin Bourgine

Le label "Maison des illustres" a été créé en 2011 par Frédéric Mitterrand, alors ministre de la culture. Ce label ne prévoit pas de subvention particulière, mais veut mettre en avant des lieux remarquables par leur histoire, et l'histoire de ceux qui les ont occupé. En France, 208 lieux sont déjà distingués par ce label. Six en Bretagne, mais en Finistère, il n'y en a qu'un : La maison de Max Jacob !

Le Portrait de Max Jacob dans le restaurant "Chez Max"
Le Portrait de Max Jacob dans le restaurant "Chez Max" © Radio France - Benjamin Bourgine

C'est le cas pour cette maison de Quimper, située entre les quais de l'Odet et la cathédrale Saint-Corentin qui, au milieu du XIXe siècle a accueilli la famille des grands-parents de Max Jacob. Tailleur de profession, son grand-père va façonner des dizaines de costumes dans l'atelier au rez-de-chaussée du bâtiment, aujourd'hui occupé par un restaurant.

Le visuel du lieu "Chez Max" par Jean Julien
Le visuel du lieu "Chez Max" par Jean Julien © Radio France - Benjamin Bourgine

D'un côté, le bâtiment est dédié à l'habitation, de l'autre, une salle d'exposition et de réception accueille les rares événements qui y prennent place. " Ce qui compte, c'est l'impact de l'événement " explique l'animateur du lieu, Bruno Fourn. " Nous avons fait une exposition de la plus belle lettre de Picasso à Max Jacob, on en parlé dans 160 journaux partout dans le monde ! ". Et de fait, le lieu rassemble des événements iconoclastes, et parfois, voit éclore des talents, comme celui de Jean Julien " Un ami  " précise Bruno Fourn, " que je suis depuis ses débuts. C'est lui qui a réalisé le visuel du lieu *Chez Max* bien avant de devenir mondialement connu pour son visuel *Peace for Paris* ".

Bruno Fourn, animateur du lieu, et Eric Pérennou, propriétaire
Bruno Fourn, animateur du lieu, et Eric Pérennou, propriétaire © Radio France - Benjamin Bourgine

Mais quand l'actuel propriétaire des lieux, Eric Pérennou, a eu l'opportunité de racheter cet ensemble immobilier, il a du y faire de gros travaux de rénovation. Aujourd'hui, il ne regrette pas, mais les anecdotes sont étonnantes " Un artisan faisait le ponçage du plancher. Et il m'appelle pour me dire *je crois que vous avez une marqueterie incroyable* je suis revenu voir, et une fois poncé, on a trouvé cette grande étoile sur la plancher, faite en chêne de Hongrie. Mais on ne voyait rien, c'était noir de chez noir " .

Visite de la seul "maison des illustres" en Finistère : Chez Max, à Quimper

Choix de la station

À venir dansDanssecondess