Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Grenoble, un DJ lance "Kulture Gre" une gamme de vêtements "made in Grenoble"

-
Par , France Bleu Isère

Chaque jour, France Bleu Isère accompagne ceux qui font l'économie dans le département. Aujourd’hui, gros plan sur Kulture Gre, une marque de vêtements "made in Grenoble" lancé par un DJ grenoblois, privé de son activité habituelle à cause de la situation sanitaire.

KultureGre, le site en ligne qui propose des vêtements qui arborent des expressions grenobloises
KultureGre, le site en ligne qui propose des vêtements qui arborent des expressions grenobloises - www.Kulture-Gre.com

Il est né à Grenoble et fait de la musique sous le nom de "DJ Mityk" depuis 1999. Privé de son activité artistique, Mehdi Benchabane se lance dans le prêt à porter avec des inscriptions en référence à la culture grenobloise. 

Comment vous est venue l’idée, alors que vous êtes DJ, de vous lancer dans le prêt-à-porter ?

Alors c’est vrai que ce n’est pas commun. L’idée est venu de la création de mon site web pour mon activité de DJ, un site qui allait me faciliter les réservations au niveau de la musique, pour caler mes dates et trouver des clients. Je m’étais dit que j’allais créer aussi une petite partie de merchandising comme beaucoup d’artistes. Et puis finalement j'ai trouvé l’idée pas top de mettre mon nom de scène en gros sur un pull ou un T-shirt, et c’est à ce moment-là que l’idée a germée. Puisque à Grenoble on a quand même un certain langage un certain argot un certain jargon, "Maramé", "Tchoukar", "Narvalo", je me suis dit pourquoi pas le mettre.  sur des T-shirts, des chaussettes des écharpes etc. etc...

Alors qu’est-ce qu’on lit du coup sur vos T-shirts ? 

On lit beaucoup de choses. Tous ces mots dont on a parlé. Alors c’est sur que si on n'habite pas à Grenoble on ne comprend pas tout mais ce n’est pas grave et puis j’ai aussi voulu rajouter une dimension historique, culturelle. C’est pour ça que j’ai mis Cularo, Gratianopolis, les anciens noms de Grenoble. J’ai voulu allier l’urbain à l’historique. L’idée c’était de faire une partie plus culturelle et de faire découvrir aux grenoblois non seulement l'époque actuelle avec ses codes, la culture urbaine, mais aussi un peu plus historique.

Est-ce que ça fonctionne ?

Oui ça marche, on a des retours qui sont assez intéressants pour le moment. La marque est créée depuis janvier donc c’est encore tout récent mais l’idée plaît bien j’ai l’impression. Les grenoblois sont quand même attachés à cette culture qui leur est propre, j’ai l’impression que c’est assez intéressant à ce niveau-là.

Pour l’instant comment ça fonctionne ? 

Alors pour l’instant on est uniquement sur une vente avec notre site Internet. L’idée à terme ce serait de pouvoir développer du "clic and collect" dans des boutiques grenobloises dans un premier temps.

________________________________________________

France Bleu est à vos côtés durant cette crise sanitaire et économique. Chaque jour à 7h15 dans "La nouvelle éco", votre radio s'intéresse à une entreprise ou un secteur d'activité. Comment se porte-il ? Comment se projette-t-il dans l’avenir ? 

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess