Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : de graphiste à auto-entrepreneuse en création de coussins

-
Par , France Bleu Bourgogne

Graphiste indépendante travaillant dans le secteur de la culture à Dijon, Anne Gautherot a lancé son entreprise de création de coussins et pochettes à base d'anciens draps.

Photo illustration
Photo illustration - DR

La crise du Covid suscite des vocations : graphiste indépendante dans le domaine de la culture à Dijon depuis plus de 20 ans, Anne Gautherot a profité d'une baisse d'activité pour se lancer en tant qu'auto entrepreneuse dans la création de coussins et pochettes. C'est comme ça qu'est né "sur les draps de Mima". "J'avais envie d'un projet plus personnel, sans commande avec des dessins que je faisais au fur et à mesure. Je me suis dit que j'allais me lancer dans ce projet en même temps que mon activité principale", avoue Anne Gautherot. "

Photo illustration
Photo illustration - DR

Pour cela, Anne Gautherot utile la sérigraphie, une technique d'imprimerie à base de pochoirs qu'elle applique sur des draps anciens donnés par des particuliers : "on imprime sur du papier et des supports textiles à travers des grands écrans qui autrefois étaient de la soie et aujourd'hui du _nylon_, ce sont des grands pochoirs à travers on fait passer l'encre. Dans mon cas, c'est très artisanal, " ajoute l'auto-entrepreneuse.

Sur son organisation, Anne Gautherot explique ; "au départ je commence à travailler seule. Je part de dessins que je créé moi. Je teins mes draps, je les découpe et je travaille avec un atelier de sérigraphie Typon Patates à Dijon et depuis quelques semaines je travaille avec une jeune couturière. Plus ça va, plus je vais sous-traiter avec une couturière." Ce projet de créatrice en auto entrepreneur a pris de l'ampleur, au point qu'il représente aujourd'hui la moitié de son activité.

photo illustration
photo illustration - DR
  • Retrouvez l'interview d'Anne Gautherot dans la matinale de France Bleu Bourgogne ce mardi à 7h15 dans "La nouvelle éco". 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess