Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : entre Bièvre et Rhône, un festival pour voir ceux qui n'ont pas joué avec le Covid

-
Par , , France Bleu Isère

On le sait, la crise du Covid a totalement bouleversé la vie culturelle. De nombreux artistes n'ont pas pu se produire, présenter leurs créations. La structure "Travail et Culture", basée à Saint-Maurice-l'Exil en Isère rhodanienne, a donc crée un festival des annulés, du 23 juin au 7 juillet.

Les festival des annulés propose aux artistes qui ne se sont pas produits pendant la période Covid de le faire du 23 juin au 7 juillet.
Les festival des annulés propose aux artistes qui ne se sont pas produits pendant la période Covid de le faire du 23 juin au 7 juillet. - Travail et Culture

Ce "festival des annulés" imaginé par la structure iséroise Travail et Culture (TEC) a pour objectif de permettre a ceux qui n'ont pas pu jouer cette année de le faire, du 23 juin au 7 juillet, dans cinq salles de cinq communes de la communauté de communes Entre Bièvre et Rhône. Laure Justen, chargée de communication pour TEC était notre invitée de "La nouvelle éco" ce mercredi matin sur France Bleu Isère.

France Bleu Isère - Des troupes de théâtre ont été privées de scène pendant de trop longs mois, ils ont peut être monté des pièces prêtes à jouer. Elles auraient pu finir à la poubelle car d'autres pièces arrivent dans les salles. C'est pour éviter ça que ce festival des Annulés est organisé. Ça commence aujourd'hui. Ça dure jusqu'au 7 juillet. Comment est née cette idée de Festival des Annulés ?

Laure Justen - En fait, on s'est retrouvé de nouveau avec une saison qui a été tronquée. C'est à dire qu'on avait des festivals, des festivals et spectacles, essentiellement de novembre à mai. Et les spectacles ont été annulés au fur et à mesure de la saison. En parallèle, on a accueilli énormément de compagnies sur le territoire pour discuter de la création. Du coup, on se retrouvait avec des embouteillages pour la saison prochaine. On a trop de spectacles. Est-ce qu'on repart, est-ce qu'on annule, est-ce qu'on privilégie les créations ? Du coup, avec notre conseil d'administration, nous avons pris la décision de proposer ce festival qu'on espère éphémère avec une dizaine de spectacles qu'on a dû annuler tout au long de l'année.

On, dit éphémère parce qu'on espère que vous ne devriez pas le refaire dans un an, ce serait mauvais signe.

C'est tout à fait ça. On veut vraiment qu'il reste tel qu'il est, c'est à dire cette année un point c'est tout. Et l'année prochaine, on reprend les bonnes habitudes.

Musique, danse, théâtre. Qu'est-ce que l'on va pouvoir voir ?

C'est un condensé de tout ce que l'on propose au fur et à mesure de la saison. C'est vrai qu'on est une structure multi-culturelle. On propose des spectacles divers et variés, du théâtre, de la danse. Ce sera en soirée et en journée pour le jeune public. Il y a vraiment de tout. Du théâtre musical, de la chanson française, du cirque. C'est un beau panel pour les gens qui ne nous connaissent pas. 

Et ça se passe où ? Dans cinq salles je crois ?

Oui, exactement. En fait, on est une structure un peu particulière parce qu'on travaille avec différentes communes. On est un établissement public de coopération culturelle. Et du coup, pour ce festival, on va intervenir dans cinq des communes avec lesquelles on travaille. A Saint-Maurice-l'Exil, Salaise-sur-Sanne, Jarcieu, Saint-Alban-du-Rhône et le Péage de Roussillon.

Il y a un numéro de téléphone pour réserver parce que c'est obligatoire, évidemment, avec ces histoire de jauges et de salles réduites.

On préfère qu'on nous appelle. Alors c'est le 04 74 29 45 26. C'est mieux de nous appeler. Il reste encore des places. C'est 15 euros pour les adultes et gratuit pour les étudiants et moins de 18 ans.

________________________________________________

France Bleu est à vos côtés durant cette crise sanitaire et économique. Chaque jour à 7h15 dans "La nouvelle éco", votre radio s'intéresse à une entreprise ou un secteur d'activité. Comment se porte-il ? Comment se projette-t-il dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess