Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : l'Opéra de Limoges adapte ses horaires pour poursuivre ses spectacles malgré le couvre-feu

-
Par , France Bleu Limousin

Le couvre-feu n'empêchera pas l'Opéra de Limoges de donner des représentations. Il a adapté ses horaires pour permettre aux spectateurs d'assister aux spectacles et de rentrer tout de même avant 21h. Les trois coups retentiront donc désormais à 19h au lieu de 20h30.

L'Opéra de Limoges adapte ses horaires pour que les sectateurs puissent être rentrés chez eux avant le couvre-feu
L'Opéra de Limoges adapte ses horaires pour que les sectateurs puissent être rentrés chez eux avant le couvre-feu © Radio France - Alain Ginestet

The show must go on ! Le spectacle doit continuer. C'est ce que fait l'Opéra de Limoges. Confronté comme tout en Haute-Vienne au couvre-feu, il adapte ses horaires. Les spectacles commenceront désormais à 19h au lieu de 20h30. Ça passe dans la plupart des cas explique le directeur Alain Mercier. La durée des représentations est suffisamment courte. "Pour d'autres il faut un peu revoir la durée des programmes" précise-t-il. C'est ainsi que le prochain spectacle, les 10 et 12 novembre, Faust Nocturne, mis en scène par Olivier Py, sera plus court que prévu. "On a dû demander au metteur en scène de faire quelque coupes pour pouvoir rentrer dans une durée disons d'1h25 pour que, en commençant à 19h, vers 20h30 au plus tard tout le monde soit parti"

Des mesures plus strictes redoutées

S'il y a un bémol c'est bien sûr la présence ou non des spectateurs à une heure si précoce. Alain Mercier lui-même a des craintes. "D'autant qu'on ne peut pas dire que la fréquentation a été bonne depuis la reprise. Je pense que les spectateurs restent un peu frileux et on les comprend". La succession de mesures toujours plus restrictives inquiètent d'ailleurs beaucoup le directeur qui a peur que celles-ci qui "créent une ambiance autour des activités qui va finir par nous créer des vrais soucis". Et de redouter évidemment que ses mesures se durcissent encore.

Un spectacle de 3h20

Ces nouveaux horaires sont valables pour l'instant jusqu'au 4 décembre. La suite est bien sûr très incertaine. Ça se compliquera sans doute estime le directeur même si les mesures ne vont pas au delà d'un couvre-feu comme actuellement. "On est en ordre de bataille si ça ne bouge pas jusqu'à la fin de l'année" précise Alain Mercier. Ensuite est normalement au programme une grosse production d'opéra dont les répétitions doivent commencer fin décembre ou début janvier pour jouer fin janvier. "C'est un spectacle de 3h20 et là on ne peut pas le réduire". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess