Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : les sites nordiques doublent leur chiffre d'affaires

-
Par , France Bleu Isère

Les sites de ski nordique ont connu une saison exceptionnelle sur fond de fermeture des remontées et de besoin de nature. Thierry Rouvès, directeur Nordic Isère et responsable du domaine de ski de fond des 7-Laux, était l'invité de France Bleu Isère ce vendredi matin.

Le ski de fond a cartonné cette saison
Le ski de fond a cartonné cette saison - Nordic Isère

La fermeture des remontées mécaniques a poussé certains vacanciers, habitués au ski alpin, à préféré cette année le ski nordique. Le domaine de ski de fond des 7-Laux, en Isère, a connu une "année vraiment historique", selon son responsable, Thierry Rouvès.

France Bleu Isère : Cette année vous avez cartonné !

Thierry Rouvès : Absolument, on a eu une année vraiment historique, totalement inattendue. Alors que pendant quelques semaines on s'est demandé si on allait pouvoir ouvrir...

C'était du jamais vu ?

Du jamais vu ! Déjà je voudrais avoir une pensée pour nos collègues de l'alpin qui malheureusement n'ont pas pu ouvrir normalement. Mais pour nous, ça faisait 10 ans qu'on n'avait pas eu une neige comme cela, un vrai hiver avec de la neige et du froid, ce qui a permis de conserver une neige de qualité. On a eu la tempête de sable fin janvier et puis finalement il y a une chute miraculeuse juste derrière qui a recouvert ce sable. On a donc pu fonctionner sur une saison assez longue. On a aussi bénéficié du fait qu'on était une des rares activités outdoor accessibles.  On a fait des weekends vraiment fabuleux et ça se traduit dans les chiffres qu'on enregistre. On a doublé notre chiffre d'affaires : les sites on fait 100 % d'augmentation ,100 à 150 % et certains sites ont même fait 800% d'augmentation ! On a eu vraiment des choses formidables et c'est vrai qu'on on a bénéficié d'un bassin de clientèle. On a vu que la clientèle de proximité est venu nombreuse et on a  fait des chiffres exceptionnels - c'est la même chose en Savoie, Haute-Savoie et même au niveau national, les chiffres d'affaires ont été multipliés par deux.

Les remontées étaient fermées, il y a aussi une réelle appétence du public pour les sports de nature.

Absolument, ça fait plusieurs années qu'on a une clientèle jeune, une clientèle féminine. Il y a l'aspect fitness et puis là cette année on a vraiment vu le besoin d'être en contact avec une nature préservée, de prendre des grands ballons d'oxygène. On a également vu le développement d'une conscience environnementale en parlant avec cette nouvelle clientèle. Les gens parlent beaucoup du climat, de la nature et ce n'est plus seulement un discours. Il y a des gens qui adorent le ski alpin, qui continueront à en faire, mais qui aiment aussi faire du fond parce que ça correspond davantage à nos valeurs, et ça on l'a senti c'était très fort. Et puis aussi une fréquentation plus importante des familles. Finalement le ski de fond ce n'est pas accidentogène et on passe des bons moments. Et puis il y a un lien avec les enfants qui est plus étroit, on papote plus, on regarde la nature et finalement on passe un moment formidable.

Les plaisirs de la glisse
Les plaisirs de la glisse - Nordic Isère

Comment fidéliser cette nouvelle clientèle ? 

Je pense qu'il y a des gens qui ont découvert ou redécouvert le ski de fond.  On est très attractif au niveau financier, on est très abordables. Je pense aussi que la chose qui compte c'est l'accueil : on a une très bonne qualité d'accueil en général sur les sites nordiques. Et donc comment on va faire pour fidéliser cette clientèle ? Je pense qu'en ski de fond il faut un petit bagage technique : on est en train de réaliser des tutoriels facilement accessibles pour se faire plaisir très rapidement. C'est vrai qu'on a manqué de matériel de location donc on va essayer de progresser dans ce domaine-là. Et puis je pense qu'il faut qu'on reste nous-même. Avec le réchauffement climatique c'est sûr qu'on aura forcément de moins en moins de neige et il faut qu'on puisse proposer une garantie d'activité sur nos sites et puis quand il y aura de la neige ce sera la cerise sur le gâteau. Il faudra qu'on se réinvente en permanence.

________________________________________________

France Bleu est à vos côtés durant cette crise sanitaire et économique. Chaque jour à 7h15 dans "La nouvelle éco", votre radio s'intéresse à une entreprise ou un secteur d'activité. Comment se porte-il ? Comment se projette-t-il dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess