Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : Nicolas Turon, comédien, "positif tant qu'on peut jouer"

-
Par , France Bleu Lorraine Nord
Ancy-sur-Moselle

Quel avenir pour les compagnies de théâtre? Les spectacles avec spectateurs masqués sont à nouveau autorisés depuis la fin août. Mais les comédiens n'ont pas pu jouer pendant près de 5 mois, de mars à août. Nicolas Turon, de la compagnie des Ô, a repris ses tournées avec soulagement.

Nicolas Turon sur France Bleu Touraine
Nicolas Turon sur France Bleu Touraine © Radio France

A Ancy-Dornot, la compagnie des Ô, compagnie , de Nicolas Turon, bien connu sur l'antenne de France Bleu, a repris ses tournées seulement depuis ce mois de septembre. Le comédien et humoriste reconnait un manque à gagner très important pour sa compagnie de théâtre professionnelle qui fait travailler une vingtaine d'artistes : "Nous avons perdu 140.000 euros qui correspondent aux 110 spectacles que nous n'avons pas pu jouer". 

Il faut le souligner, on est soutenu par l'Etat

Mais il a obtenu une aide exceptionnelle de l'Etat pour le spectacle vivant de 8.000 euros et les intermittents ont obtenu une année supplémentaire pour avoir des cachets et obtenir leur statut (qui leur garantit des indemnités quand ils ne travaillent pas). Nicolas Turon estime "être soutenu par l'Etat, il faut le souligner". 

Oui aujourd'hui, je suis positif et je le serai tant qu'on pourra jouer

Il avoue avoir été "au fond du trou" à la mi-août, quand le monde de la culture ne savait pas encore s'il serait autorisé à rejouer. Aujourd'hui, l'artiste malicieux a retrouvé le sourire qu'on lui connait : "Oui aujourd'hui, je suis positif, et je le serai tant qu'on pourra jouer, qu'on pourra faire".  Avec sa compagnie de théâtre, les tournées ont repris à un bon rythme dans la région. A découvrir notamment son nouveau spectacle "qui réconcilie culture et sport" selon Nicolas Turon : "Comme à l'entrainement" le 23 octobre au Gueulard à Nilvange. 

Ecoutez l'interview de Nicolas Turon avec Cécile Soulé

A (re)découvrir aussi le podcast "Le Confin des contes" de Nicolas Turon avec France Bleu : 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess