Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : un Berrichon met des séries littéraires dans votre smartphone et Rocambole s'envole !

-
Par , France Bleu Berry

Originaire de Levet dans le Cher, Julien Simon est le directeur éditorial de l’application Rocambole dédiée à la lecture. Lancée en janvier, cette appli a décollé au moment du confinement et fidélise de plus en plus d’abonnés.

Julien Simon est le directeur éditorial de l’application Rocambole dédiée à la lecture
Julien Simon est le directeur éditorial de l’application Rocambole dédiée à la lecture

Reconfinement oblige, Julien Simon, bloqué à Paris, ne peut plus venir voir ses parents et sa sœur qui vivent près de Bourges comme il le fait habituellement mais reste malgré tout très attaché à son Berry natal où il a suivi toute sa scolarité. 

Fort d’une expérience de huit ans dans le livre numérique, cet ancien libraire s’est associé à trois autres personnes pour créer une start-up qui a développé une application dédiée à la lecture d’œuvres de fictions. Il est aujourd’hui le directeur éditorial de Rocambole, dont le nom vient d'un héros de roman-feuilleton créé en 1857 par Pierre Ponson du Terrail.

Cinq minutes pour lire un épisode

Près d’une centaine de séries sont disponibles avec des nouveautés chaque semaine. Chaque épisode est court, il peut être lu en cinq minutes. L’idée de départ était de permettre aux abonnés de les lire dans les transports en commun ou entre deux rendez-vous. Mais, dans les faits, le pic d’utilisation se situe vers 21 h et les séries sont souvent lues d’une traite.

À l’instar de Netflix, les séries se veulent très accrocheuses, avec une logique de saisons pour certaines, explorant tous les genres : polar, science-fiction, romance, histoire, fantastique, anticipation... On peut découvrir gratuitement le premier épisode de chaque série gratuitement et la suite en illimité sur abonnement pour 3,99 euros par mois.

Un décollage lors du confinement

Lancée en janvier, l’appli a connu un boum lors du 1er confinement suite à des articles de presse donnant des idées de choses à faire dans un contexte où librairies et bibliothèques étaient fermées. De quelques dizaines, elle est passée à plusieurs centaines de nouveaux abonnés par semaine. Cet effet ne s’est pas reproduit avec le nouveau confinement. Elle compte aujourd’hui 25 000 inscrits avec un fort taux de fidélisation.

Le soutien d’investisseurs

Rocambole a trouvé le soutien d’investisseurs. Une levée de fonds cet été lui a permis de réunir 350 000 euros pour rémunérer entre autres les auteurs car l’appli mise uniquement sur la création. Julien Simon espère convaincre des auteurs réputés de se prêter à l’exercice. Des accords ont aussi été passés avec des éditeurs pour une édition physique de certains titres. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess