Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : une nouvelle activité à Vincelottes, à la découverte des vignes et du vin à vélo

-
Par , , France Bleu Auxerre

Le vélo est un attrait supplémentaire pour faire découvrir le département de l'Yonne. Plusieurs entreprises proposent des locations de vélos électriques, plus adaptés aux coteaux du département, accompagnées parfois de visites guidées.

Le slogan de la jeune entreprise "Pédalez, découvrez, dégustez"
Le slogan de la jeune entreprise "Pédalez, découvrez, dégustez" - Cycle Divin

La société "Cycle Divin" basée à Vincelottes au sud d'Auxerre propose des visites guidées en vélo électrique pour découvrir le vin et les vignobles. Ouvert depuis un an, Cycle Divin a du s'adapter très vite . Grégory Millet est le créateur de cette entreprise.

Vous avez lancé Cycle Divin en juillet dernier, en plein milieu de la crise sanitaire. Comment s'est passée cette première année d'activité ?

Elle n'était pas simple, il a fallu se mettre en situation et avec la crise sanitaire ce n'était pas évident mais j'ai eu des retours positifs et c'est prometteur pour l'avenir. 

Vous proposez des visites accompagnées dont le but est vraiment de faire découvrir les vignes et le vin. Ça se passe comment ?

Çà se passe en demi journée ou journée. On fournit des vélos électriques trekking, entre le VTC et le VTT, aux clients de manière à pouvoir accéder à tous les chemins possibles et être au plus près des vignobles. Ce sont des circuits qui vont durer entre 15 et 20 km pendant lesquels on va découvrir plein de choses sur le monde du vin, sur le travail du vin, l'histoire du vin, la création des vignobles, etc. On va s'arrêter à plusieurs endroits pour parler de ça et nous allons aussi faire des arrêts dégustations dans les vignes. 

Vous avez pu travailler pendant ce dernier confinement ? 

Oui, j'ai pu travailler avec les règles sanitaires obligatoires, c'est à dire encadrement de six personnes maximum et sur un périmètre  qui va d'Irancy à Saint Bris le Vineux. 

Depuis que les limitations géographiques ont été levées et qu'on parle de la réouverture des restaurants, des lieux touristiques. Est ce que vous sentez un frémissement dans la réservation ou même plus que ça, un engouement? 

Oui surtout pour le weekend prochain, celui de la Pentecôte. Là, cela commence seulement à se débloquer. Ça bouge, mais ça sera surtout à partir de la semaine prochaine, à partir du 19 mai, lorsque le confinement sera allégé que les réservations vont être plus nombreuses. 

Le tourisme à vélo peut bénéficier de cette crise sanitaire qui a peut-être modifié nos comportements, les gens préfèrent être en pleine nature, en petit comité ? 

Clairement il y a un vrai engouement pour le vélo. Nous le percevons aussi car j'avais par ailleurs commandé un parc de vélo que j'ai mis du temps à recevoir. Les magasins de vélos ont été pris d'assaut par les français. Ils se sont rués pour acheter leurs vélos et cela a entrainé de grosses perturbations dans les livraisons. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess