Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La passerelle cyclistes et piétons entre Sully-sur-Loire et Saint-Père-sur-Loire est ouverte

-
Par , France Bleu Orléans

Après plus d'un an de travaux, interrompus un temps par la crise sanitaire, l'ancien pont ferroviaire entre Sully et Saint-Père a enfin pu être transformé en passerelle sans voiture.

L'ancien viaduc ferroviaire entre Sully-sur-Loire et Saint-Père-sur-Loire est devenu une passerelle sans voiture
L'ancien viaduc ferroviaire entre Sully-sur-Loire et Saint-Père-sur-Loire est devenu une passerelle sans voiture © Radio France - Mathilde Bouquerel

Pour Patrick Foulon, le maire de Saint-Père-sur-Loire, et Jean-Luc Riglet, maire de Sully-sur-Loire, c'est l'aboutissement d'un projet de longue haleine. Ce samedi 30 mai, l'ancien pont ferroviaire qui relie les deux communes, longtemps laissé à l'abandon, a pu accueillir ses premiers cyclistes et piétons. Après plus d'un an de travaux (commencé en avril 2019), le viaduc a enfin été transformé en passerelle sans voiture.

Les travaux de transformation de l'ancien viaduc ferroviaire ont commencé en avril 2019
Les travaux de transformation de l'ancien viaduc ferroviaire ont commencé en avril 2019 © Radio France - Mathilde Bouquerel

Un succès dès le premier jour d'ouverture

Cyclistes, promeneurs, familles avec leur poussette passent devant les deux maires, venus observer la fréquentation. "C'est un vrai plaisir de voir ça", s'enthousiasme Patrick Foulon, "Après quatre ans de réunions, de négociations, de travaux ..."

Et il est vrai que l'ouvrage construit dans les années 1870, avec sa charpente Eiffel, sa vue sur la Loire et le château de Sully, a de quoi séduire les passants. C'est le cas d'Olivier, venu faire une balade à vélo avec des amis : "C'est vraiment agréable, surtout avec cette vue. Et pour nous qui voulions faire le tour du château, c'est très pratique."

Du côté Saint-Père, les passants ont vu sur le château de Sully
Du côté Saint-Père, les passants ont vu sur le château de Sully © Radio France - Mathilde Bouquerel

Jean-Pierre et Patricia sont venus des Bordes à vélo et s'apprêtent aux aussi à traverser la passerelle."C'est bien mieux de passer ici que sur le pont routier, sur lequel on roule au milieu des voitures, des poids-lourds", apprécie le couple de retraités. 

Une manne économique

La passerelle a coûté 2,2 millions d'euros en tout, dont 1.450 000 euros ont été pris en charge par le département. Le reste s'est réparti entre la communauté de communes Val de Sully (250.000 euros) et la région (500.000 euros)

La passerelle se situe sur le trajet de la Loire à vélo
La passerelle se situe sur le trajet de la Loire à vélo © Radio France - Mathilde Bouquerel

Mais la passerelle pourrait aussi devenir une véritable manne économique. Elle se situe en effet sur le trajet de la Loire à vélo. Une véloroute qui attire chaque année près de 30 mille cyclotouristes. "Nous allons multiplier par 4 le nombre de cyclistes qui passent par ici", commente Jean-Luc Riglet, "Et l'objectif est qu'ils s'arrêtent, consomment sur place, visitent la région."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu