Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Manche : une sculpture de Jacques Prévert fait polémique

-
Par , France Bleu Cotentin
Omonville-la-Petite, France

Il y a un mois, la commune d'Omonville-la-Petite, dans la Manche, a installé une sculpture représentant Jacques Prévert et son ami Alexandre Trauner sans prévenir la petite-fille, et seule ayant droit du poète. Elle réclame le retrait de cette œuvre.

Sculpture représentant Jacques Prévert et son ami Alexandre Trauner
Sculpture représentant Jacques Prévert et son ami Alexandre Trauner © Radio France

C'est un incident diplomatique qui pourrait coûter cher à Omonville-la-Petite (Manche). Il y a un mois, le maire a accepté d'installer sur sa commune une sculpture en bronze de Jacques Prévert assis sur un banc à côté de son ami Alexandre Trauner.

Cette sculpture est installée dans le petit parc entre le cimetière, où repose le poète, et son ancienne maison reconvertie en musée. Elle plait à la plupart des habitants, mais pas du tout à Eugénie Bachelot-Prévert, la petite fille du poète. Cette dernière s'insurge de ne pas avoir été prévenue de l'initiative de la mairie et regrette même le parti pris artistique de l'auteur de cette sculpture.

"Mon grand père n'aurait jamais voulu qu'il y ait une sculpture. Il était complètement contre les décorations et les sculptures en bronze. A coté de sa tombe, dans une aire de détente où on peut manger son sandwich, je trouve ça vraiment très mal venu".

Eugénie Bachelot-Prévert, qui collabore étroitement avec le département dans le cadre d'une convention pour entretenir la mémoire du poète menace de ne plus répondre aux prochaines sollicitations si cette sculpture n'est pas retirée. Pire, elle n'exclut pas de demander la fermeture de la Maison Prévert installée à Omonville-la-Petite.

"Mon intention n'est pas celle-là, mais si la Maison Jacques Prévert devient n'importe quoi,  (...) je ne veux plus que mon grand-père soit associé par ces personnes qui font n'importe quoi".

De son côté, le maire d'Omonville-la-Petite, Jean-Pierre Chardot, refuse catégoriquement de se plier à la demande de l'ayant-droit.

"La statue elle reste où elle est. Nous on vit toute l'année sur notre commune(...), je pense que c'est plus à moi de dire ce que j'ai envie de faire sur ma commune."

De son côté, le département de la Manche, propriétaire de la Maison Jacques Prévert affirme qu'il n'a aucun moyen d'obliger le maire à retirer la sculpture. Il ne sait pas encore si la petite fille de Jacques Prévert a par ailleurs le droit d'exiger la fermeture de la Maison Prévert. Un flou que seuls les juristes pourront éclaircir. Mais le conseil départemental souhaite surtout qu'un compromis puisse être trouvé avant même d'imaginer que l'affaire puisse prendre un tournant juridique. Il devrait donc organiser très prochainement une rencontre entre les différentes parties pour tenter de trouver une solution.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess