Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le longe côte est en pleine expansion sur le littoral héraultais

-
Par , France Bleu Hérault

La pratique consiste à marcher dans l'eau, immergé jusqu'au torse. Un sport qui compte de plus en plus d'adhérents, notamment dans l'Hérault où ils sont 600. Ce week-end, le championnat régional de longe côte s'est déroulé sur la plage du Petit Travers, à Carnon.

La combinaison est recommandée pour pratiquer la marche aquatique
La combinaison est recommandée pour pratiquer la marche aquatique © Radio France - Sophie Eychenne

Carnon-Plage, Mauguio, France

Le longe côte, ou marche aquatique, est une pratique originaire du nord de la France. Un sport qui se démocratise de plus en plus. Ce samedi 11 mai, c'était le championnat régional à Carnon, sur la plage du Petit Travers. 182 participants se sont jetés à l'eau, malgré des rafales de vent et une mer à 14 degrés.

"Un pas très spécifique."

Les longeurs et les longeuses doivent respecter des règles bien précises : avancer au bon niveau d'immersion, c'est-à-dire avoir de l'eau entre le nombril et les aisselles ; les chaussures sont obligatoires pour ne pas se blesser, sans crampons pour ne pas abîmer l'environnement. Interdiction de courir, il faut marcher avec le pas le plus allongé possible. "C'est le pas du longeur, c'est un pas très spécifique", précise Myriam, qui a participé au championnat. "Il ne s'agit pas de juste marcher dans l'eau. On est porté, on doit glisser sur l'eau".

Gérald Baude, le président de la fédération française de randonnée en Occitanie

Les pratiquants peuvent éventuellement s'aider d'une pagaie ou de palmes attachées aux mains. C'est un sport qui fait travailler tous les muscles : le haut du corps, les cuisses, mais aussi le coeur. Pour Béa, longeuse de Port-la-Nouvelle dans l'Aude, cela fait appel à tous les sens "On profite des bienfaits pour le corps mais aussi la vue, l'ouïe, parce qu'on est dans un cadre idyllique avec le bruit des vagues. Et on se fait masser par l'eau de mer".

600 adhérents dans l'Hérault

Finie, la réputation de la marche aquatique réservée aux séniors. La pratique "se généralise de plus en plus, elle devient intergénérationnelle", selon Gérald Baude, président de la fédération française de randonnée en Occitanie. "Les grands-parents ont fait connaître le longe côte à leurs enfants et petits-enfants. En plus, on s'est ouvert à la compétition, et cela a motivé beaucoup de jeunes". Cette année, c'est l'exemple type : lors du championnat régional, le plus jeune était âgé de 18 ans, la doyenne de 76 ans.

Le reportage de Sophie Eychenne

La région Occitanie compte 1.100 licenciés de longe côte, 600 dans l'Hérault.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu