Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Landes : la programmation du 31e festival Arte Flamenco

mercredi 10 avril 2019 à 17:00 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

C'est un rendez-vous qui dure depuis plus de 30 ans dans les Landes, à Mont-de-Marsan. La 31e édition du festival Arte Flamenco aura lieu du 2 au 6 juillet avec cette année qui mélange la jeune génération et les figuras.

L'affiche du festival Arte Flamenco, une photo de Michel Dieuzaide
L'affiche du festival Arte Flamenco, une photo de Michel Dieuzaide © Radio France - Valérie Mosnier

Mont-de-Marsan, France

Le festival Arte Flamenco se tiendra cette année du 2 au 6 juillet 2019. Du mardi au samedi. Le programme de la 31e édition a été dévoilée ce mercredi au CaféMusic à Mont-de-Marsan : un mélange entre la jeune génération et les figuras, des vedettes du Flamenco, qui encore une fois fera voyager en terre andalouse.   

Présentation de la programmation du 31e festival Arte Flamenco - Radio France
Présentation de la programmation du 31e festival Arte Flamenco © Radio France - Anthony Bastille

A l'affiche

  • Mardi 2 juillet à 21H : Carne y Huesco d'Eva Yerbabuena Cia
  • Mercredi 3 juillet à 20H au Café Cantante : 1ere partie : Maria Terremoto. 2de partie : Mercedes Ruiz
  • Jeudi 4 juillet à 20H au Café Cantante : 1ere partie Maria Moreno. 2de partie : José Velencia
  • Vendredi 5 juillet à 20H au Café Cantante : 1ere partie : Antonio Rey et Diego Del Morao. 2de partie : Joaquin Grilo
  • Samedi 6 juillet à 20H au Café Cantante : 1ere partie : Inés Bacan. 2de partie : Olga Pericet, venue en résidence l'an dernier pendant le festival pour son nouveau spectacle présenté cette année. 

Toute la programmation sur arteflamenco.landes.fr

Ouverture de la billetterie le 16 avril.

Qui vient à Arte Flamenco ? 

D'après les chiffres du Département des Landes, ils sont plus de 28.000 spectateurs sur une semaine. Selon, une étude réalisée en 2016, la moitié à moins de 50 ans. L'âge moyen d'un festivalier est de 49 ans, une moyenne qui a tendance à augmenter. Ce festivalier est d'abord une festivalière, cadre, qui exerce une profession intellectuelle ou bien retraitée, qui habite de Mont-de-Marsan. Plus largement, le public d'Arte Flamenco est d'abord un public de proximité : 60% de Landais, 24% de Nouvelle-Aquitaine, 14% d'autres régions françaises et 2 % des festivaliers viennent de l'étranger

Quelles retombées économiques ?

C'est intéressant pour les hébergeurs que sont les hôteliers, les propriétaires de gîtes, puisque 40% des festivaliers n'habitent pas sur place, même si certains feront l'aller-retour dans la journée, que d'autres dormiront chez des proches. Il a été calculé qu'un séjour type dure entre quatre et cinq jours, soit trois ou quatre nuits, en grande majorité (66%) sur Mont-de-Marsan. C'est intéressant aussi pour les commerçants de l'agglo montoise, quand on sait qu'un festivalier dépense en moyenne 117 euros dont 82 euros dans les commerces locaux. 

Arte Flamenco est également une vitrine pour le territoire, puisque 90% des festivaliers extérieurs à l'agglomération ne seraient jamais venus sans le festival. 

 Cette année 5 jours au lieu de 6 : pourquoi ?

C'est un choix budgétaire, même si le nombre de spectacles reste le même. La ville de Mont-de-Marsan a diminué sa participation de 10% pour cette édition 2019 et celle de l'an prochain, soit 20.000 euros sur deux ans. 

Cette année doit donc être une année de transition. Une étude de développement du festival est en cours, dont on devrait en connaître les résultats cet été. Il s'agit pour les organisateurs de s'interroger sur les perspectives et d'imaginer Arte Flamenco dans l'avenir. Le festival a maintenant plus de 30 ans : comment continuer à le faire prospérer notamment en dehors des frontières landaises ? La production de spectacles d'artistes en résidence, comme ce fut le cas l'an dernier avec Olga Pericet, pourrait être une piste.