Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La province canadienne du Nouveau-Brunswick fait sa pub à Poitiers

-
Par , France Bleu Poitou

Berceau de l'Acadie historique, la province du Nouveau-Brunswick a envoyé une délégation en France, et notamment à Poitiers, pour promouvoir les liens historiques entre les deux régions à la veille du congrès mondial acadien qui aura lieu en août prochain.

Le phare de Grande-Anse aux couleurs du drapeau de la Province.
Le phare de Grande-Anse aux couleurs du drapeau de la Province. -

Poitiers, France

Les liens entre le Poitou et l'Acadie ne datent pas d'hier... En 1604, selon Michèle Touret qui a créé la maison de l'Acadie à Loudun, une poignée de Poitevins quittent la France et traversent l'Atlantique pour s'installer sur les côtes du futur Canada.

Le Poitou, terre d'accueil des réfugiés acadiens

En 1755, les Anglais se rendent maîtres de l'Acadie et expulsent ceux qui ne prêtent pas allégeance à la couronne britannique. Plus de 10.000 Acadiens sont déportés en Louisiane, en Angleterre et en France, notamment dans le Châtelleraudais. Plusieurs villages sont réquisitionnés sur ordre de Louis XV : La Puye, Archigny, Bonneuil-Matours et Saint-Pierre-de-Maillé.

Ces Acadiens finiront par repartir au bout de quelques décennies, mais certains se marient avec des Poitevines, renforçant un peu plus les liens avec notre région.

"Nous sommes cousins avec vous !"

Les Poitevins sont d'ailleurs nombreux à se rendre au Nouveau-Brunswick. Certains se sont déjà inscrits pour participer au prochain Congrès mondial acadien qui aura lieu du 10 au 24 août outre-Atlantique. Claudette Théreau, sa présidente, ne dira pas le contraire. "Voici mon arbre généalogique. J'ai remonté jusqu'à la dixième génération, du côté de ma mère, pour retrouver Pierre Arseneau, qui a quitté Rochefort pour le Nouveau-Monde en 1671. Nous sommes cousins !".

Le Nouveau-Brunswick est fier de ses origines françaises. La bannière de l'Acadie, que l'on retrouve en de multiples endroits de la région, c'est le drapeau tricolore avec une étoile d'or. Sur ses 750.000 habitants, 300.000 sont francophones. Une province qui cherche aujourd'hui à développer son activité touristiques. Un site Internet vous permet de préparer votre voyage.