Culture – Loisirs

À la récréation dans les écoles grenobloises, on joue au Go !

Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère lundi 20 février 2017 à 19:00

Marley et Yendi sont deux des écoliers Grenoblois inscrits au Championnat d'Europe. Ici ils s'entraînent, avec application.
Marley et Yendi sont deux des écoliers Grenoblois inscrits au Championnat d'Europe. Ici ils s'entraînent, avec application. © Radio France - Alexandre Berthaud

La ville de Grenoble organisait du 18 au 20 février les championnats d'Europe Jeunes du jeu de Go. Plus de 40 enfants des écoles de la ville y participaient. Depuis trois ans la municipalité a mis en place ce jeu de stratégie lors du temps périscolaire. Avec succès.

Ils sont plusieurs dizaines à s'asseoir face à face, de chaque côté d'un plateau de jeu, prêts pour un duel acharné. Qui des pierres noires ou des pierres blanches recouvrira le plus de territoire à la fin de la partie ? C'est l'enjeu du jeu de Go, inventé en Chine il y a plusieurs millénaires, très populaire en Asie, et dont les championnats d'Europe Jeunes se déroulaient du samedi 18 au lundi 20 à Grenoble.

Grenoble à la pointe du Go en France

Trois catégories : les moins de 20 ans, de 16 ans et de 12 ans. Dans cette dernière catégorie, au milieu des champions originaires des quatre coins d'Europe, une quarantaine de petits Grenoblois. Tous ont une particularité, ils ont appris à jouer à l'école primaire, sur leur temps périscolaire. L'expérimentation a débuté il y a trois ans, sur les secteurs 2 et 5 de la ville, dont Betty Poupet est en charge.

On a vite remarqué que ça prenait bien avec les enfants, donc nous avons décidé de former les animateurs périscolaires. Ils sont une cinquantaine maintenant à pouvoir enseigner les bases du jeu de Go

"Le jeu de go a bien pris auprès des enfants" - Betty Poupet

Mikaël et ses ouailles ont un point commun : ils sont tous joueurs de Go à Grenoble ! - Radio France
Mikaël et ses ouailles ont un point commun : ils sont tous joueurs de Go à Grenoble ! © Radio France - Alexandre Berthaud

Et les enseignants sont ravis. Les premières écoles où l'opération a été mise en place se trouvent dans les quartiers prioritaires de Grenoble. Et les professeurs des petits sont souvent "impressionnés" par la concentration des jeunes lors de l'activité, les mêmes qui sont "dissipés" en salle de classe.

De jeux vidéos à jeu de plateau

Le challenge, c'était d'intéresser la génération Playstation à un jeu de plateau, inventé il y a plusieurs millénaires en Chine. "On m'a dit tu veux essayer le jeu de Go ? J'ai demandé ce que c'était. Ils m'ont dit, comme les échecs, mais ça vient de Chine, j'ai dit pourquoi pas". Pour Sami, il a suffit de proposer. Le petit avoue même maintenant jouer en dehors de l'école, avec ses amis. Et il n'est pas le seul.

Après l'entraînement, la compétition : Marley en plein réflexion. - Radio France
Après l'entraînement, la compétition : Marley en plein réflexion. © Radio France - Alexandre Berthaud

Des jeux de Go à Noël

"Je suis super fier, cette année plusieurs d'entre eux ont demandé un jeu de Go à Noël", se réjouit Mikaël. C'est lui qui coordonne les activités périscolaires autour du jeu à Grenoble, "comme quoi lorsqu'on est passionné et qu'on parvient à transmettre l'envie, ça fonctionne".

Les petits Grenoblois n'ont pas encore le niveau de leurs camarades étrangers, venus au championnat d'Europe, mais certains se débrouillent bien. Et pourraient venir garnir les rangs du club de Go à Grenoble, déjà double champion de France chez les adultes ces dernières années.

Des parties de Go dans tous les sens à Grenoble ! - Radio France
Des parties de Go dans tous les sens à Grenoble ! © Radio France - Alexandre Berthaud
Le championnat avait lieu à l'intérieur de l'IUT de Génie Thermique, en plein cœur de Grenoble. - Corbis
Le championnat avait lieu à l'intérieur de l'IUT de Génie Thermique, en plein cœur de Grenoble. © Corbis - Alexandre Berthaud

Notre reportage audio, avec les jeunes Grenoblois au Championnat d'Europe de Go.