Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Dossier du jour de France Bleu Vaucluse

La récup', une tendance qui plaît à la foire aux antiquités de l'Isle-sur-la-Sorgue

lundi 2 avril 2018 à 6:08 Par Adrien Serrière, France Bleu Vaucluse

La 104e édition de la foire de L'Isle-sur-la-Sorgue s'achève ce lundi. Quelque 80.000 chineurs étaient attendus sur quatre jours. Parmi eux, beaucoup sont séduits par la tendance du recyclage des objets.

Le "Free market de Paname", une des nouveautés de l'édition Pâques 2018.
Le "Free market de Paname", une des nouveautés de l'édition Pâques 2018. © Radio France - Adrien Serrière

L'Isle-sur-la-Sorgue, France

Julien est un sculpteur exposant sur la foire. Ses sculptures sont un peu particulières : elles sont faites à partir d'anciennes pièces de moto. "Par exemple, j'avais ces pignons j'en ai fait le corps d'un canard, puis avec des sous papes j'ai fait les jambes et c'est une bielle qui fait la tête." Le résultat est une lampe-canard avec abat-jour (voir photo ci-dessous). Mais Julien, dont le nom d'artiste est AkrogazCréations ne veut pas créer "des ramasse-poussières". Pour lui, il faut que l'objet ait une utilité pour que le recyclage prenne tout son sens. 

Une lampe-canard fabriquée à partir de pièces de moto par AkroGaz Créations. - Radio France
Une lampe-canard fabriquée à partir de pièces de moto par AkroGaz Créations. © Radio France - Adrien Serrière

Dans un autre genre, Jean-Paul crée des tableaux à partir d'instruments de dentiste et des lampes avec des prototypes de fonderie. Le gaspillage, lui non plus n'aime pas : "En France nous sommes les spécialistes mais il y a des personnes qui en sont conscientes et qui sauvent les objets", affirme-t-il. Et ça plaît. La récup' a du succès ces dernières années. "Au lieu d'acheter un objet neuf manufacturé, les gens aiment acheter des objets qui ont de la patine, du vécu", explique l'expert en antiquités Robert Gaillard.

Fréquentation en hausse 

La fréquentation de la foire repart à la hausse depuis deux éditions. 230 exposants pour Pâques 2018, soit une "hausse de 15% à 20%", explique Jacques Chalvin, le directeur de la foire. 

Un appart à visiter...et à emporter 

Une nouveauté à L'Isle-sur-la-Sorgu : un appartement meublé par les antiquaires du village sera bientôt disponible à la location. Les visiteurs auront la possibilité d'acheter tout ce qui leur plaira à l'intérieur. Autre innovation parmi d'autres : cette année le Free market de Paname s'est installé sur la foire, et pas n'importe où puisqu'il a investi le skatepark du parc Gautier. Il s'agit d'un marché de créateurs animé notamment par des concerts.

La salle à manger (pas tout à fait terminée) de l'«appart du village». - Radio France
La salle à manger (pas tout à fait terminée) de l'«appart du village». © Radio France - Adrien Serrière