Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : à Aix-les-Bains, les cinémas redémarrent très lentement

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le 22 juin dernier, les cinémas sortaient de l'écran noir après quasiment 100 jours de fermeture. Reprise très difficile en pays de Savoie, comme partout en France. Exemple avec les deux cinémas indépendants d'Aix-les-Bains.

Laura Roupioz
Laura Roupioz © Radio France - Christophe Van Veen

"Le moral n'est pas très bon." Laura Roupioz dirige deux cinémas à Aix-les-Bains, le Victoria et Les toiles du Lac. Un cinéma "Art et Essai" et un autre plus grand public. Laura a repris l'entreprise familiale qui est une institution familiale indépendante depuis 35 ans. "Je suis née dans les salles des cinémas, avec mon papa et ma maman qui y travaillaient. C'est une passion. J'ai la chance de faire ce métier, même si c'est très difficile en ce moment."

Pas de blockbusters à l'affiche, pas grand monde dans les salles

Le verdict du premier mois d'exploitation est sans appel. Une chute de 70 % voire 80 % de fréquentation. Pour autant, la jeune femme ne regrette pas d'avoir rouvert. "On attendait la réouverture avec tant d'impatience. Il fallait reprendre, même à perte. Le fait que les cinémas soient ouverts va donner l'idée aux spectateurs de revenir, je l'espère."

Les Toiles du Lac
Les Toiles du Lac © Radio France - Christophe Van Veen

L'été dernier, "Le Roi Lion" attirait 20.000 spectateurs. Cet été, c'est la disette avec les blockbusters venus des Etats-Unis. "On manque de tête d'affiche. Les gens ne viennent pas pour les reprises des grands classiques. Toute les semaines, j'appelle les distributeurs de films et les nouvelles ne sont jamais bonnes. Films repoussés, sorties supprimées ou en VOD ou en Streaming. Je n'aime pas ça du tout. Je suis pessimiste jusqu'à la fin de l'année." Pas de "Mulan". James Bond pourrait faire faux bond.  Reste à espérer que parmi les modestes productions françaises une pépite finisse par gaver la machine à pop-corn. Ce n'est pas le cas pour l'instant. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Les gestes barrières appliqués à la lettre

Si certains spectateurs ont pu avoir des sueurs froides provoquées non pas par le chef d'oeuvre d'Hitchcock mais par la peur du Covid 19, la patronne rassure. "On applique toutes les mesures sanitaires. Sens de circulation. Distanciation. Masque pour se déplacer. Borne de gel à l'entrée. Quant à la clim, elle prend l'air extérieur au cinéma. Elle est vérifiée régulièrement."  

Laura Roupioz emploie une dizaine d'employés. L'an dernier, ses deux cinémas avaient attiré près de 410.000 spectateurs, affluence en légère hausse d'année en année. Forte de sa passion génétique, Laura Roupioz maintient le cap. Elle se prépare à accueillir Antoine de Maximy, le génial inventeur de "J'irai dormir chez vous" - émission de télé devenue des films - qui viendra le 20 août à 20 heures présenter son dernier long-métrage consacré à ses aventures dans les Carpates. Avec ce genre d'animation, la professionnelle d'Aix-les-Bains espère susciter à nouveau le désir des spectateurs de retourner en salles.   

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

_____________________________________________________________________   

France Bleu est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h15, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess