Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Épinal, la société de production Supermouche reprend les tournages

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Chaque jour, France Bleu Sud Lorraine s'intéresse aux acteurs qui font notre région. Coup de projecteur aujourd'hui sur la société de production vosgienne Supermouche, qui redémarre son activité avec un gros projet.

Supermouche reprend les tournages avec une captation pour France Télévisions. Photo d'illustration
Supermouche reprend les tournages avec une captation pour France Télévisions. Photo d'illustration © Maxppp - René BYCH

En plein confinement, alors que les tournages étaient à l'arrêt, un projet s'est présenté pour Supermouche, société de production vosgienne  : la captation de deux spectacles au Théâtre du Châtelet, à Paris, au mois de juillet.  

Un vrai coup d'accélérateur pour la reprise de l'activité. "Les opérations comme celle-ci, avec France Télévisions, on est normalement sur un calendrier de huit mois voire un an à l'avance, explique Emmanuel Georges, gérant et responsable de production. Là il a fallu tout régler en deux mois, donc c'était un challenge." 

Il a fallu tout régler en deux mois, c'était un vrai challenge !

Un défi bienvenu après le report d'une dizaine de tournages à cause du confinement. La société de production monte habituellement des captations de spectacles, des documentaires et des fictions mais l'activité était à l'arrêt. Et maintenant, à l'heure de faire les plannings, les projets se chevauchent. "On a failli ne pas faire la production d'une des deux captations au Châtelet car l'un des comédiens était déjà engagé sur une autre série, raconte Emmanuel Georges. C'a été une dure négociation avec son agent, mais on a réussi !"

La reprise de l'activité demande aussi de prendre en compte les règles sanitaires. Sur chaque tournage, la société de production embauche une personne chargée de vérifier le bon respect des gestes barrières. "Il faut évidemment porter le masque, explique Brigitte Georges, gérante de Supermouche, qui évalue à 3 000 € le surcoût total pour un tournage de trois jours. Il faut nettoyer le matériel tout le temps, protéger les comédiens avec des loges spécifiques, utiliser des housses pour les vêtements de ville et d'autres pour les costumes."

Masque, loge individualisées, housses pour les costumes

La société de production espère aussi que cette période inédite a inspiré des auteurs. "Il y a eu un sursaut de projets au début du confinement puis ça s'est tassé car la période a été très compliquée pour les auteurs, précise Emmanuel Georges. À mon avis on va recevoir plus de propositions maintenant, j'espère!"

L’impact financier du confinement reste limité pour Supermouche, notamment grâce au chômage partiel et aux aides de l’Etat, mais les gérants s'inquiètent davantage pour la suite. "On a déjà plein de projets pour cette année mais est-ce que les diffuseurs auront les mêmes budgets l'année prochaine, est-ce que les collectivités locales continueront de soutenir les télévisions locales ? Toutes ces questions là, on n'a pas de réponse", confie Brigitte Georges.

Mais les deux gérants se rassurent : "trouver des solutions, c'est justement notre métier !".

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Sud Lorraine.

France Bleu Sud Lorraine est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu