Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : à Orange, les éditions Elan Sud prévoient moins de publications

-
Par , France Bleu Vaucluse

Tous les jours, France Bleu Vaucluse s'intéresse à une entreprise emblématique du département pour savoir comment elle passe le cap du déconfinement. Un peu de lecture, avec les éditions Elan Sud, basée à Orange.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Patrick Lefevre

Cela fait 20 ans que la société Elan Sud déniche des auteurs et édite des romans. Chaque année, son catalogue s'enrichit de six à huit ouvrages, soigneusement sélectionnés. La maison d'édition veut défendre la création littéraire et propose aujourd'hui plusieurs collections : terroir, regard, jeunesse et "élan d'elle", tourné vers les femmes. Corinne Niederhoffer en est la fondatrice, elle est aussi l'invitée de "La relance éco". 

Cette année, Elan Sud prévoit moins de sorties. "Il y en a eu trois en début d'année, programmée le 13 mars. Une autre est attendue, c'était prévu, mais on va s'arrêter là. On va attendre de voir venir", explique l'éditrice. Privés de salons du livre, lieux privilégiés de contact dans le milieu de l'édition, l'entreprise orangeoise s'est tournée vers sa clientèle sur les réseaux sociaux. "On a beaucoup travaillé sur Facebook, avec tous les gens qui tournent autour d'Elan Sud. On a lancé des pré-achats, on a essayé de leur faire découvrir d'autres livres"

Une période propice à l'écriture 

En deux mois de confinement, les Français ont eu le temps d'écrire. "On a reçu beaucoup de manuscrits sur ce fameux Covid-19, confirme Corinne Niederhoffer. Mais je n'ai pas forcément envie de publier quelque chose sur le sujet, c'est une réaction épidermique. Peut-être plus tard, avec du recul. En ce moment, on étudie des manuscrits pour l'année prochaine. Mais c'est pas parce qu'on a envie d'écrire et qu'on a du temps que l'écriture est aboutie". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu