Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La relance éco" : en Charente, le cinéma bat la campagne

-
Par , France Bleu La Rochelle

Depuis le confinement, impossible d'aller au cinéma ; c'est donc le cinéma qui va au public. C'est le principe du "drive-in" à l'américaine : on regarde un film sur un écran géant, dans sa voiture. Avec une dimension rurale en Charente, pour permettre à une association de sortir la tête de l'eau.

Rémy Merle devant le fourgon de l'association de cinéma ambulant
Rémy Merle devant le fourgon de l'association de cinéma ambulant © Radio France - Pierre MARSAT

A l'initiative du Conseil Départemental, c'est un "drive-in made in Charente" qui va parcourir la campagne charentaise cet été. Sur le thème d'abord : c'est l'année de la bande dessinée, et les films présentés auront un lien avec le 9ème art, avec en première partie un court métrage sélectionné par le Festival du Film Court. Et puis, l'organisation de ces drives est confiée à une association qui fait du cinéma ambulant depuis 1983 : "Contact Rural Cinéma Argence-Tardoire-Bonnieure" organise des séances de cinéma dans une quinzaine de salles charentaises. Elle avait prévu une vingtaine de séances en plein air cet été. Impossible vu la crise sanitaire, alors on fait du drive. 

"Le drive, ça va amoindrir la chute" (Rémy Merle)

Le drive-in, c'est rester dans sa voiture pour regarder un film sur un écran gonflable de 8 mètres sur 6. Le son provient de deux sources : les enceintes à l'extérieur, et une fréquence FM temporaire sur son autoradio. Voilà qui pourrait remplacer les séances en plein air : il y en avait une vingtaine prévues entre juin et septembre, mais beaucoup ont déjà été annulées en raison de la crise sanitaire. L'association du cinéma rural travaille avec des bénévoles et deux salariés.  Les séances de cinéma en drive-in, dont le programme reste à affiner pour l'été, sont entièrement gratuites pour les spectateurs.

Rémy Merle, président de l'association Contact Rural Cinéma Argence-Tardoire-Bonnieure et maire de Coulgens
Rémy Merle, président de l'association Contact Rural Cinéma Argence-Tardoire-Bonnieure et maire de Coulgens © Radio France - Pierre MARSAT

Reportage sur le drive-in charentais

Choix de la station

À venir dansDanssecondess