Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La Relance Eco : l'Ilot Z'enfants rouvre ses portes le 11 juillet à Châteauroux

-
Par , France Bleu Berry

Avec quatre mois de retard sur son planning habituel, le parc d'attraction dédié aux enfants de 2 à 14 ans se prépare à accueillir à nouveau les familles.

Octave Dheilly, patron de l'Ilot Z'enfants
Octave Dheilly, patron de l'Ilot Z'enfants © Radio France - Gaëlle Fontenit

Depuis quelques jours, Octave Dheilly, le patron del'Ilot Z'enfants à Châteauroux n'arrête pas : "Après l'hivernage, il y a beaucoup de travail. Il faut regonfler les structures, tout nettoyer, les allées, les terrasses, les espaces verts, les haies... Y a du boulot !

Le parc rouvrira le 11 juillet et compte sur les familles pour faire respecter la distanciation sociale. Même si Octave a bien conscience que ce sera difficile : "Avec des enfants, on sait bien que ce sera compliqué, ce qui m'inquiète aussi c'est que bien souvent, ce sont les grands-parents qui accompagnent les enfants, et avec le coronavirus, ça va pas être évident". Les structures seront quant à elles régulièrement désinfectées, le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans et du gel hydroalcoolique est à disposition un peu partout dans le parc.

Des investissements à la baisse suite à la crise

Le parc a été crée en 2014 et ouvre habituellement de fin mars à septembre. Tributaire de la météo, il a connu plusieurs saisons difficiles. Alors l'épisode de la crise sanitaire n'arrange rien : "j'ai perdu 30.000 euros. On compte sur cette année mais on sait d'avance qu'il y aura moins de monde. J'espère juste que les clients vont jouer le jeu et venir !" 

En attendant, le parc a revu ses investissements à la baisse : au lieu de trois à quatre nouvelles structures chaque année, il n'en a acheté qu'une cette fois. "C'est un parcours d'obstacles gonflables. Il fait 30 mètres, c'est super"

L'entrée est à 9.50 euros; c'est gratuit pour les moins de 2 ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess