Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

La relance éco : la brasserie Ragnar installe son bar dans les jardins de l'église Saint-Nicaise de Rouen

En attendant de prendre ses quartiers à l'intérieur de l'édifice, la jeune brasserie Ragnar lance ce mercredi, et pour deux mois, son bar dans les jardins de l'église Saint-Nicaise de Rouen.

Le bar de la brasserie Ragnar sera ouvert du 15 juillet au 15 septembre.
Le bar de la brasserie Ragnar sera ouvert du 15 juillet au 15 septembre. © Radio France - Thomas Schonheere

A priori, c'est le seul endroit à Rouen où vous pourrez boire un verre cet été à l'ombre d'un clocher, avec vue sur des vitraux classés et dans une ambiance viking. La brasserie Ragnar lancera ce mercredi son bar dans les jardins de l'église Saint-Nicaise de Rouen (Seine-Maritime). "Nous avons une capacité d'accueil d'une cinquantaine de personnes, explique Pierre-Marie Soulat, l'un des fondateurs de la brasserie. On y trouvera nos bières, des bières de confrères brasseurs, du cidre, des jus de fruits normands et des planches de produits locaux."

"Les Normands sont au rendez-vous"

Tout s'est fait très rapidement. Car ce bar éphémère (15 juillet - 15 septembre) n'était pas forcément prévu au départ : la brasserie s'est installée au printemps au Houlme, dans le nord de l'agglomération rouennaise. Mais le déconfinement pour cette jeune brasserie a été canon, et c'est un moyen de maintenir la pression. "On a brassé en mars mais on s'est retrouvé avec le Covid immédiatement, raconte Pierre-Marie Soulat. Donc on vend depuis seulement huit semaines, mais ça se passe très bien, les Normands sont au rendez-vous. On a dû vendre 30.000 bouteilles. Et on s'est dit : autant profiter de l'église pour faire découvrir nos bières cet été."

Car la brasserie Ragnar a déjà fait parler d'elle, et pas uniquement pour ses bières fabriquées selon des recettes inspirées des vikings. Ses fondateurs ont remporté, en décembre 2019, un appel à projets pour investir et transformer l'église Saint-Nicaise, désacralisée et abandonnée depuis plusieurs années. Le projet en question est d'installer dans l'édifice, dont la partie la plus ancienne date du XIVe siècle, la brasserie en elle-même, mais aussi un musée et un restaurant. Pour le moment, l'église est en travaux et interdite au public, mais Pierre-Marie Soulat nous a laissé rentrer pour prendre quelques photos.

D'ici 2023, l'église Saint-Nicaise devrait accueillir une brasserie, un musée ainsi qu'un restaurant.
D'ici 2023, l'église Saint-Nicaise devrait accueillir une brasserie, un musée ainsi qu'un restaurant. © Radio France - Thomas Schonheere
D'ici 2023, l'église Saint-Nicaise devrait accueillir une brasserie, un musée ainsi qu'un restaurant.
D'ici 2023, l'église Saint-Nicaise devrait accueillir une brasserie, un musée ainsi qu'un restaurant. © Radio France - Thomas Schonheere
Pierre-Marie Soulat, l'un des fondateurs de la brasserie Ragnar.
Pierre-Marie Soulat, l'un des fondateurs de la brasserie Ragnar. © Radio France - Thomas Schonheere
L'église Saint-Nicaise de Rouen.
L'église Saint-Nicaise de Rouen. © Radio France - Thomas Schonheere

Si tout se déroule comme prévu, l'église-brasserie devrait ouvrir en 2023. En attendant le bar dans les jardins est ouvert de 18h à minuit, du mercredi au dimanche, jusqu'au 15 septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess