Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"La relance éco" : la Houlala compagnie de Sablé propose du théâtre en voiture

-
Par , France Bleu Maine

La Houlala, compagnie de Sablé-sur-Sarthe, jouera le 11 juillet la première de "Parking", une pièce de théâtre à laquelle les spectateurs assisteront depuis leur voiture. Un concept qui permet à la compagnie de retrouver des dates et des revenus dans un contexte toujours compliqué pour la culture.

 Nicolas David, le metteur en scène de la Houlala compagnie a testé de nombreux parkings Auteur :
Nicolas David, le metteur en scène de la Houlala compagnie a testé de nombreux parkings Auteur :

La Houlala compagnie a décidé de prendre le taureau de la crise sanitaire par les cornes. Alors que le monde de la culture est à l'arrêt complet depuis le mois de mars et que beaucoup de spectacles ont été annulés jusqu'à l'automne, la compagnie sabolienne revient à l'affiche avec "Parking", une pièce en accord avec les mesures sanitaires, qui sera donnée les 11, 12 et 13 juillet à Sablé-sur-Sarthe, quartier Montreux, et le 18 juillet à Solesmes.

"Je me suis demandé comment se plier aux nouvelles conditions sanitaires, explique le metteur en scène Nicolas David, et au lieu d'adapter une de nos spectacles, j'ai proposé à mon équipe une nouvelle création sur le principe du drive-in". Au lieu de prendre place dans une salle ou sous un chapiteau, les spectateurs arrivent donc en voiture, se garent sur une place qui leur est indiquée, "on vérifie juste que leur autoradio est bien réglé sur la fréquence du projet, précise Nicolas David, et c'est parti pour une véritable heure de théâtre."

Grâce aux micros HF portés par les comédiens, le son est diffusé via la bande FM et les spectateurs ne perdent pas une miette du texte, adapté de La Tempête, de Shakespeare. Une adaptation "très libre" d'une œuvre en forme de clin d'œil aux mois qui viennent de s'écouler : quand Prospero, le héros shakespearien en provenance de Milan, est confiné sur une île, ici, c'est une femme baptisée Prosperole, qui se retrouve confinée sur un parking, en provenance... de la planète Uranus !

Se réinventer ou crever

Preuve que le besoin de culture se fait de nouveau sentir, cette création a tout de suite été programmée par la ville de Sablé, puis par celle de Solesmes, peut-être bientôt à Parcé-sur-Sarthe... Et les demandes commencent à arriver pour septembre, avec l'espoir de partir rapidement en tournée dans toute la France. "Malgré les difficultés, l'annulation du festival de Chalon et de toutes nos actions culturelles, qui fait que nous nous sommes retrouvés sans rentrée d'argent, nous avons continué à investir pour préparer l'avenir, raconte Nicolas David, et nous avons eu raison car grâce à cela, nous sommes autonomes en son et en lumière sur ce spectacle, ce qui nous permet d'avoir une fiche technique très légère et de le proposer à un prix adapté à des soirs d'été ou des festivals de rue jusqu'à la fin de l'année."

Bref, de quoi retrouver un peu de visibilité et d'aisance financière également avec des aides de l'Etat et de la Région pour soutenir cette création. Car il a tout de même fallu préparer ce spectacle avec les caisses vides. Et un des deux salariés de la compagnie au chômage partiel. Mais comme le résume Nicolas David, "plutôt que de se plaindre ou se morfondre, c'était ça l'idée : se réinventer ou crever. On est parti d'une contrainte qui était le Covid pour déboucher sur un spectacle qui, finalement, peut se vendre plus facilement. C'est étonnant." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu