Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : le château de Breteuil accueille de nouveau les visiteurs

-
Par , France Bleu Paris

Tous les jours, France Bleu Paris s’intéresse à un secteur qui a souffert pendant le confinement et qui rebondit aujourd’hui. En ce jeudi de l’Ascension, coup de projecteur sur les musées et monuments qui commencent à rouvrir, comme le château de Breteuil, dans les Yvelines.

Le château de Breteuil, ou château des contes de Perrault
Le château de Breteuil, ou château des contes de Perrault - Château de Breteuil / Wikimedia Commons

Après plus de deux mois de fermeture, le château de Breteuil, à Choisel dans les Yvelines, a rouvert le 15 mai. Et les visiteurs sont au rendez-vous  selon Jean-Emmanuel Charrault, l'administrateur du site, invité de France Bleu Paris vendredi. "Le week-end dernier a été un vrai beau succès". Malgré les nouveaux aménagements pour respecter les consignes santiaires. "Nous avons bien géré le flux de visiteurs. Tout le monde se plie aux consignes avec le sourire." 

Le château, connu pour ses mises en scène des contes de Perrault, a dû limiter la visite des salles a 10 personnes à la fois. "Mais nous avons élargi les horaires. Donc, nous n'avons pas eu à refuser du monde, nous faisons simplement plus de visites", explique Emmanuel Barrault. Le château met également à disposition des visiteurs du gel hydroalcoolique. 

Certains lieux sont toutefois inaccessibles comme la scène du Petit Poucet, qui ne permet pas une distanciation physique suffisante à l'entrée et à la sortie. Le terrain de jeux pour enfants est également fermé. Et les histoires racontées par la conteuse, sont annulées. "C'est frustrant, mais nous n'avons pas le choix. Elle est parfois entourée de 150 personnes, impossible de faire respecter les distances". 

Une perte de 650 000 euros

Pour le château, cette réouverture est une bouffée d'oxygène. Les deux mois de fermetures représente une grosse perte financière. "Plus les semaines passaient, plus le gouffre était important. Nous avons perdu environ un tiers du chiffre d'affaires annuel, soit 650 000 euros". Le site souffre surtout de l'abscence des sorties scolaires. "En mai et en juin, lors des sorties de fin d'année, on accueille jusqu'à 1500 enfants par jour", souligne Emmanuel Charrault. "On va compenser un peu avec les familles et les individuels, même si cela ne suffira pas".

L'administrateur attend beaucoup de monde pour ce week-end de l'Ascension qui s'annonce ensoleillé. "On l'a bien vu, les gens ont envie de marcher pied nus dans l'arbre, se promener sous les arbres et pique-niquer". 

Ailleurs en Ile-de-France, d'autres sites profitent de ce dernier pont du mois de mai pour rouvrir. En Seine-et-Marne, le château de Vaux le Vicomte a obtenu mercredi l'autorisation de rouvrir son immense parc. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu