Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : le cinéma d'Audincourt retrouve ses spectateurs

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Chaque jour, France Bleu Belfort Montbéliard s'intéresse à un secteur économique du Nord Franche-Comté. Aujourd'hui, gros plan sur le cinéma Mégarama d'Audincourt, qui retrouve peu à peu ses spectateurs. Une fréquentation encourageante malgré les mesures sanitaires et le report de nombreux films.

Les salles de cinéma avaient rouvert le lundi 22 juin, après 100 jours de fermeture (image d'illustration)
Les salles de cinéma avaient rouvert le lundi 22 juin, après 100 jours de fermeture (image d'illustration) © Radio France - Nicolas Blanzat

Le lundi 22 juin, les salles obscures pouvaient de nouveau accueillir des spectateurs. Un mois plus tard, ils sont de plus en plus nombreux à retourner au cinéma. Comme au Mégarama d'Audincourt, qui voit sa fréquentation doubler de semaines en semaines. Son gérant, Christian Bouchu, s'en réjouit : "le démarrage a été laborieux, mais depuis trois semaines, c'est de mieux en mieux. La progression est spectaculaire, les gens ont envie de retourner au cinéma". 

Étonnamment, ce sont les personnages âgées qui sont revenues en premier. "Les premières séances de l'après-midi, les seniors étaient pratiquement tous au rendez-vous". Au fil des jours, les spectateurs rassurés sont eux aussi revenus en soirée. 

Une évolution encourageante certes, mais il reste cependant un problème : les films américains manquent à l'appel. "Nous ne pouvons enregistrer nos entrées qu'avec des films français". L'importation des films américains étant bloquée à cause de la situation sanitaire, pas de blockbusters cet été. "L'année dernière à la même époque nous avions le Roi Lion. Cette année, rien" regrette Christian Bouchu. 

Le film "Tenet" de Christopher Nolan est reporté, tout comme Mulan - qui devait sortir en mars - ou James Bond, prévu désormais en novembre. Un véritable manque à gagner pour le gérant du cinéma : "Aucun film français n'est capable d'autant attitrer les foules, surtout l'été. Mais on va bricoler et se débrouiller!

Le cinéma prévoit en effet des soirées à thème (musicale, épouvante....) pour attirer de nouveau son public, avec aussi des films déjà diffusés. "La semaine dernière on a projeté Titanic. Les gens ont envie de retrouver une toile blanche, de revivre des émotions...

Bien sûr, impossible de rattraper les trois mois de perte. Mais les sorties décalées à l'automne apporteront surement leur lot de spectateurs. En attendant, les amateurs des salles obscures pourront s'y installer en respectant les mesures sanitaires : "_jusqu'à son siège, on garde le masque_. Une fois assis, on peut l'enlever...ou le garder si on en a envie ! Et s'il faut se lever, on le remet". 

De même, le Mégarama d'Audincourt comme tous les cinémas de France pratiquent "la distanciation entre spectacteurs" : un siège d'écart entre chaque groupe de personnes qui ne sont pas de la même famille. 

Retrouvez la chronique “La relance éco” à 7h15 tous les jours sur France Bleu Belfort Montbéliard

France Bleu Belfort Montbéliard est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess