Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : dans les agences de voyages,"on ne peut toujours pas offrir le monde à nos clients"

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Dans l'agence "Anne et ses voyages" à Reims, Anne est heureuse d'avoir rouvert mais on sent, chez cette passionnée de voyages, la frustration de ne pas pouvoir reprendre ses activités à 100%. Seuls les voyages en France sont possibles. "Heureusement qu'on a fait un bon début d'année", dit-elle.

Le bureau de l'agence de voyages "Anne et ses voyages" à Reims
Le bureau de l'agence de voyages "Anne et ses voyages" à Reims - Anna Jaouen

Dans cette boutique du centre-ville de Reims, tout inspire au voyage : une affiche au mur, de vieilles valises, des guides touristiques et une ambiance feutrée. C'est l'univers de Anne Jaouen, la propriétaire de l'agence "Anne et ses voyages", une passionnée intarissable sur son métier. 

Une profession qui souffre encore aujourd'hui de la crise du Covid-19. D'ordinaire Anne est accompagnée d'une salariée : "Elle est chômage partiel depuis début juin, parce que pendant le confinement c'était chômage complet. Aujourd'hui elle ne travaille que sept heures par semaine". Preuve que l'activité est loin d'avoir repris, elle serait de 10 à 15% selon le Président des Entreprises du voyage Jean-Pierre Mas. "Heureusement que l'on a fait un très bon début d'année", confie Anne.

Cette crise, Anne et ses collègues l'ont vu venir dès les mois de décembre - janvier : "Car on a des clients qui se sont retrouvés coincés à l'étranger, en Asie, en Amérique du Sud... Une trentaine de personnes à rapatrier. Ça nous a pris une quinzaine de jours". De quoi faire faire des nuits blanches à Anne.

"Patientez encore un peu avant de réserver", le conseil de Anne Jaouen

Toujours selon le président des Entreprises du voyage, seules 20% des réservations enregistrées dans les agences pour l'été, concernent l'étranger, contre 66% habituellement. Et pour cause, les frontières n'ont pas encore rouvert et les règles ne sont pas encore connues : "On ne sait pas si tel ou tel pays va appliquer des quarantaine ou des tests obligatoires à l'atterrissage. On espère que des consignes seront données au niveau européen, pour que ce soit partout pareil", explique Anne Jaouen, "Et puis il faut rouvrir les aéroports comme Orly"

Son conseil : être patient et attendre encore un peu avant de réserver, même si ça n'empêche pas de rêver. "Moi si je pouvais partir je choisirais Bali !", sourit Anne, qui partage ses rêves avec ses clients tous les jeudis soir, par ordinateur interposé, en organisant des visio apéro pour parler voyage.

Le reportage dans l'agence "Anne et ses voyages", à Reims

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Champagne-Ardenne.

France Bleu Champagne-Ardenne est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess