Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : les cinémas rouvrent dans l'Hérault après plus de trois mois d'arrêt total

-
Par , France Bleu Hérault

Chaque jour, France Bleu Hérault s'intéresse à la reprise économique dans le département après la période de confinement. Aujourd'hui : les cinémas qui rouvrent leurs portes après plus de trois mois d'arrêt total. Exemple, le multiplexe Odysseum, à Montpellier.

 Les 17 salles du multiplexe Odysseum se préparent à rouvrir après être restées fermées pendant un peu plus de trois mois (illustration
Les 17 salles du multiplexe Odysseum se préparent à rouvrir après être restées fermées pendant un peu plus de trois mois (illustration © Maxppp - Lionel Le Saux

A Montpellier, les 17 salles du Gaumont-Odysseum sont plongées dans le noir depuis le samedi 14 mars. Les portes du cinéma XXL se sont refermées après la séance de 20 heures. Un peu plus de trois après, Sébastien Rodriguez, le directeur, respire enfin. "Trois mois difficiles, trois mois qu'on ne rattrapera pas, comme beaucoup de commerces, avec une période mars-avril-mai qui est une bonne période pour nous en terme de cinéma. C'est vrai qu'aujourd'hui, on accuse le coup mais on est tous très impatients de redémarrer, de reprendre notre job. Et d'avoir le sourire, même si c'est derrière un masque."

Port du masque obligatoire jusqu'à la salle

Si vous allez au cinéma dès ce vendredi après-midi, vous remarquerez un point d'accueil au centre du grand hall d'entrée, avec du gel hydroalcoolique. Un agent vous rappellera les gestes barrières, le masque est obligatoire en arrivant jusqu'à la salle et en en partant. Une fois dans la salle, avec votre ticket en poche, un algorithme aura bloqué automatiquement les fauteuils qui vous encadrent. "Si vous êtes tout seul, l'algorithme va bloquer gauche-droite. Vous venez en famille, vous êtes trois, vous pourrez avoir trois places consécutives, côte à côte, mais il va forcément bloquer gauche et droite." À 50% de sa capacité, la salle affichera complet. 

Tous les 15 jours, on a redémarré toutes nos cabines de projection

Dans une enquête Médiamétrie réalisée du 12  au 16 juin, près de 19 millions de Français se disent prêts à retourner au cinéma dans les quatre prochaines semaines. Mais quels films aller voir? "On a joué le jeu sur tous les films qui étaient restés coûte que coûte à l'affiche au mois de mars. Je pense à deux films français comme "De Gaulle" et "La bonne épouse". Et on joue le jeu aussi sur quelques nouveautés qui ont pris le risque de sortir dès le mercredi 24, en réalité, le lundi 22 pour la reprise." Pour les blockbusters revanche, il faudra patienter encore. "James Bond" par exemple ou encore "Top Gun" ont été reportés de plusieurs mois, il ne sortiront qu'après les grandes vacances. 

A 50% de sa capacité, la salle affiche complet

Pendant la fermeture forcée, la quasi-totalité des 35 salariés ont été placés en chômage partiel. Tout le monde est dans les starting-blocks. Vivement la reprise parce qu'un cinéma vide, c'est triste. "Oui, c'est clair. Quand on est passionné, c'est un crève-cœur d'avoir toutes ces salles comme ça. Maintenant, c'était une obligation suprême et incontournable, on devait tous jouer le jeu, mais c'est vrai que quand on est passionné de cinéma, on n'a qu'une hâte, c'est que le projecteur se remette en route, qu'on puisse avoir des spectateurs et que le grand écran soit illuminé". 

Tous les matins, à 7h15, France Bleu Hérault analyse les conditions de reprise d'activité au plus proche des réalités de ceux qui se relèvent. Artisans, commerçants, entrepreneurs témoignent du lundi au vendredi. "Ici, on parle d'ici."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu