Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La relance éco" : près de Redon, le Tropical Parc enregistre une fréquentation record en juillet

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Le Tropical Parc situé à Saint-Jacut-les-Pins (Morbihan), près de Redon, voit sa fréquentation augmenter de 5% en juillet par rapport à juillet 2019. Il n'avait jamais connu une telle affluence. Après trois mois de confinement forcé, le parc et ses jardins extraordinaires se relancent.

Le jardin Thaïlandais au Tropical Parc
Le jardin Thaïlandais au Tropical Parc - Photos Michel Cornac

Voilà un voyage au bout du monde qu'on peut effectuer à deux pas de chez soi. Le Tropical Parc, situé à Saint-Jacut-les-Pins (Morbihan), près de Redon, amène de l'exotisme pour cet été pas comme les autres. Les jardins Thailandais, Mexicains, Indonésiens ou Chinois et les serres tropicales et leurs oiseaux extraordinaires ont vu défiler 28 382 visiteurs le mois dernier, 5% de plus par rapport à juillet 2019.  C'est du jamais vu ! Depuis le début de l'été, 12 salariés dont de nombreux saisonniers sont à pied d'oeuvre 7 jours sur 7.  Des mesures sanitaires sont bien sûr appliquées sur les sept hectares du parc.

Le directeur Erven Gicquel ne sait plus où donner de la tête, mais pour la bonne cause.  Il répond aux questions de France Bleu.

-Vous avez rouvert vos portes fin mai après trois de fermeture forcée. Le bilan de juillet est inespéré pour vous ?

-Erven Gicquel. Oui, nous avons été agréablement surpris par cette fréquentation du mois de juillet. Les conditions climatiques ont été idéales pour la visite d'un parc avec du soleil mais sans chaleur et quasiment pas de pluie. On a eu une clientèle importante venant de Bretagne et du Grand Ouest c'est à dire à plus de deux heures de chez vous, notamment l'Anjou, la Vendée et la Normandie. C'est cette clientèle qui nous a fait augmenter la fréquentation de 5% en juillet de cette année par rapport à juillet 2019. Des chiffres très rassurants car au même moment on a perdu le public des centres aérés, des associations ou des retraités, qui venaient en car, en raison des conditions sanitaires trop strictes dans les transports.

-Vous aviez une clientèle étrangère importante d'habitude. Est-elle présente cette année ?

Erven Gicquel. Non, 98% de notre clientèle étrangère est absente alors que d'habitude nous avions des allemands, des néerlendais ou des anglais notamment.

-Est-ce que le bon bilan de ce début de l'été va rattraper les pertes financières du printemps ?

Erven Gicquel. Non malheureusement. L'augmentation de la fréquentation de 5% en juillet ne va pas sauver notre saison. En raison de la fermeture pendant le confinement, nous affichons 200.000 euros de pertes financières.

Le jardin Mexicain au Tropical Parc
Le jardin Mexicain au Tropical Parc - Photo Michel Cornac

EN SAVOIR PLUS : le site du Tropical Parc

Choix de la station

À venir dansDanssecondess