Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Relance Eco : une crise aux multiples conséquences pour la Maison de la Culture d'Amiens

-
Par , France Bleu Picardie

Pour la première fois depuis la mi-mars, la scène du grand théâtre de la Maison de la Culture d'Amiens sera occupée ce vendredi. L'orchestre de Picardie va s'y produire. Un événement et un soulagement pour la MACU qui souffre des nombreuses conséquences de la crise sanitaire.

La Maison de la Culture d'Amiens
La Maison de la Culture d'Amiens © Radio France - François Sauvestre

C'est l'un des secteurs les plus touchés par la crise du coronavirus. Le monde de la culture a souffert et souffre toujours du confinement et des annulations en cascade de spectacles, de festivals et de concerts. La Maison de la Culture d'Amiens, qui propose un premier concert post confinement de l'orchestre de Picardie ce vendredi n'est évidemment pas épargnée. 

Isabelle Seigneur, directrice adjointe de la Maison de la Culture d'Amiens

Des conséquences à tous les niveaux

"La programmation s'est arrêtée mais également le cinéma. On avait des expositions qui venaient juste d'ouvrir et que personne n'a pu voir", détaille la directrice adjointe de la MACU, Isabelle Seigneur. "On a aussi un label de disques avec un studio d'enregistrement. Et par ailleurs on est aussi producteurs de spectacles, ce que les gens savent un peu moins et de fait, les tournées ont aussi été annulées", poursuit Isabelle Seigneur qui est en train de finaliser une deuxième version du budget qui sera impacté d'un manque estimé "à 400 000 à 500 000 euros."

Depuis le 22 juin et pour cet été, la MACU se concentre sur l'accueil des compagnies qui souffrent et qui ont souffert. "Nous réfléchissons aussi à des événements pour tous ceux qui ne partiront pas en vacances", explique Isabelle Seigneur qui se projette aussi sur la prochaine saison concoctée depuis mars par toutes les équipes.

A quoi va ressembler la prochaine saison culturelle ?

La priorité est donnée à la reprogrammation d'artistes qui n'ont pas pu venir à Amiens à cause de la crise. Le programme complet de la prochaine saison culturelle sera détaillé en septembre. La campagne d'abonnement n'a pas débuté. Pour les abonnés de cette saison la MACU a procédé à des remboursements. "De nombreuses personnes ont fait don de leur abonnement et c'est un geste qui nous a beaucoup touché", raconte Isabelle Seigneur.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu