Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : une rentrée littéraire au goût un peu particulier pour la librairie Chantelivre à Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

Très touchés par le confinement, puisque comme tout le monde ils ont dû fermer, et donc stopper leur activité, les libraires comptent sur la rentrée littéraire et ses 511 titres pour tourner la page. Mais chez Chantelivre à Orléans les lecteurs ne l'ont pas attendue pour marquer leur solidarité.

Marlène Brocail la directrice de la librairie Chantelivre à Orléans
Marlène Brocail la directrice de la librairie Chantelivre à Orléans © Radio France - Anne Oger

Marlène Brocail, la directrice de la librairie Chantelivre à Orléans, n'a pas oublié l'élan de soutien qui a marqué le déconfinement. "A partir du 12 mai les gens sont venus très nombreux, pour nous voir, nous acheter des livres, et jusqu'au mois de juillet, cela a continué, les derniers mois ont été vraiment sympas !"

La rentrée littéraire, qui a commencé au milieu du mois d'août, est toujours un moment particulier pour les libraires, "pour nous c'est comme Noël, on est toutes frénétiques quand on reçoit les enveloppes avec les nouveautés, on les découvre avant vous". Cette année, c'est un peu particulier reconnaît Marlène Brocail. "C'est différent parce que beaucoup de gens ont su ce que c'est que de manquer de livres, ce qui ne nous arrive pas, à nous, en général. Donc c'est une saveur un peu à part. Mais sinon, cela s'annonce bien, les éditeurs ont joué le jeu"

511 titres et déjà quelques coups de coeur de la libraire

Cela veut dire que les livres et les romans sont arrivés, et que la richesse de cette rentrée littéraire (511 titres au total), devrait permettre de soutenir l'activité des libraires. Depuis le déconfinement, s'il y a eu quelques nouveautés marquantes, elles étaient quand même relativement  limitées. Mais Marlène Brocail tempère les conséquences de ce redémarrage en douceur : "en fait pendant le confinement, les gens continuaient à nous demander conseil, et ils n'étaient finalement pas tant demandeurs de nouveautés, ils pouvaient se tourner vers des choses plus anciennes"

Dans cette librairie orléanaise, on aime prendre le temps de conseiller, de raconter les livres aux clients, de leur donner envie en quelques mots, de trouver les mots qu'il faut... Rien ne changera pour cette rentrée littéraire, et Marlène Brocail a déjà quelques coups de coeur, parmi les auteurs français qui sortent un nouveau roman. Alice Zeniter, Véronique Olmi, Lola Lafon, Laurent Mauvignier, Eric Reinhardt. 

Ils sont presque tous là, "mais je crois que ça n'aurait pas été si différent sans le confinement" assure Marlène Brocail. Qui confie avoir déjà eu un coup de coeur pour le nouveau roman de Véronique Olmi, "les évasions particulières". Un roman qui devait sortir en février, et dont Albin Michel, l'éditeur, avait décidé de reporter la publication au mois d'août, pour cause d'épidémie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess