Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La renaissance de la cité des électriciens, plus ancienne cité minière de la région

-
Par , France Bleu Nord

C'est une renaissance pour la cité des électriciens, à Bruay-la-Buissière, près de Béthune. Cette ancienne cité minière, la plus ancienne de notre région, a été transformée en lieu artistique et culturel, et même touristique puisqu'il y a aussi des gîtes ruraux. Inauguration le 17 mai.

La cité des électriciens a été entièrement restaurée
La cité des électriciens a été entièrement restaurée © Radio France - Antéale Photographe - photo fournie par la cité des électriciens

Bruay-la-Buissière, France

Ce n'est ni plus ni moins que la plus ancienne cité minière de notre région, ouverte en 1861 à Bruay-la-Buissière, près de Béthune. La cité des électriciens est composée de 43 maisons de briques, construites pour les mineurs et leurs familles.

Après la fermeture de la mine en 1979, elle est devenue progressivement habitat social, et laissée petit à petit à l'abandon. Signe de son délabrement, c'est elle qui a servi de décors, dans le film Bienvenue chez les Ch'tis, à la scène où Dany Boon veut faire croire que le Nord, c'est ça, un coron resté coincé au siècle dernier. Mais c'était de la caricature, et en 2009, la cité des électriciens devient monument historique. Depuis 2012, elle fait partie des grands sites du bassin minier patrimoine mondial de l'UNESCO

Lieu culturel et touristique

D'importants travaux ont été réalisés, tout en gardant les maisons d'origine, et leurs briques rouges : une couche de peinture cerise a juste été ajoutée, telle qu'elle était décrite dans les archives de l'habitat minier. Les toitures ont été refaites, mais avec des tuiles moulées spécialement pour être identiques aux anciennes.

La cité des électriciens devient donc à la fois un lieu de mémoire, un lieu de culture, avec des ateliers d'artistes, et un lieu touristique, avec des gîtes pour passer des week-end ou des vacances.

Maison minière de 1861 reconstituée

Dans l'un des barreaux (une série de maisons collées les unes aux autres), a été reconstituée la maison minière de 1861 : vingt mètres carrés, avec tomettes au sol et chaux bleu vif aux murs. L'objectif, c'est donc de nous aider à mieux comprendre la vie quotidienne des mineurs.

On apprend également que les mineurs collaient des couches de papier peint les uns au-dessus des autres. Ils en changeait tous les six mois, au moment de la ducasse en juin, et en décembre à la Sainte-Barbe. Une reconstitution permet de voyager dans les époques à travers ces papiers peints.

Portes-ouvertes le week-end du 18 mai

L'inauguration officielle de la cité des électriciens aura lieu le vendredi 17 mai, puis tout le week-end, l'entrée sera gratuite. Les anciens habitants de la cité des électriciens ont bien sûr été invités. Isabelle Mauchin, la directrice de la cité des électriciens, espère qu'"ils seront fiers de leur passé, de ce que deviennent leurs maisons. J'espère qu'ils retrouveront l'âme des lieux, et qu'ils nous soutiendront dans la façon dont on les accompagne vers un rayonnement encore plus large".

ECOUTEZ : la belle histoire de la cité des électriciens