Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La renaissance de la Grande Traversée du Massif Central à VTT

dimanche 29 juillet 2018 à 5:46 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

La Grande Traversée du Massif Central permet aux amateurs de VTT de rejoindre la Méditerranée. Son itinéraire allait de Clermont-Ferrand à Sète, la GTMC nouvelle version partira d'Avallon, dans le Morvan, jusqu'au Cap d'Agde.

Un balisage spécifique le long du parcours
Un balisage spécifique le long du parcours - Olivier Octobre

Auvergne, France

Cela faisait cinq ans que les 700 kilomètres de la Grande Traversée du Massif Central étaient en jachère. Le balisage avait disparu par endroit et certains chemins n'étaient plus praticables. Un gros manque pour les vttistes pour qui cette Grande Traversée est l'une des plus belles qui soit. Les collectivités locales se sont donc associées pour la faire renaître, en format XXL

Aujourd'hui, la Grande Traversée démarre tout au nord du Massif Central, à Avallon dans le Morvan. Elle va jusqu'au Cap d'Agde, 1380 kilomètres au total, dont près de 500 en Auvergne et toutes les variétés de parcours possibles pour les amateurs de VTT. C'est assez facile dans le Bourbonnais, ardu dans le Puy de Dôme et le Cantal, très costaud dans les Cévènnes. 

Hôtels et campings pour cyclistes

L'intégralité du parcours sera balisée en 2019 mais c'est déjà prêt dans la région.  Le tracé va de Moulins à Ruynes en Margeride, en passant par Ebreuil, Riom, Volvic, Orcival, Murol, Allanche, Neussargues et Saint-Flour. Il emprunte essentiellement des chemins ou des routes peu fréquentées. Quelques variantes sont prévues, par exemple pour un détour à Clermont-Ferrand.

Si les collectivités locales font l'effort de relancer la GTMC, c'est d'abord pour attirer des touristes. Des hébergeurs sont associés à la démarche (48 rien que pour le Puy-de-Dôme). Ils doivent mettre à disposition un local fermé pour abriter les vélos, avec du courant, pour recharger les vélos électriques, et un coffret de réparation pour le petit entretien ou regonfler les pneus. Ils peuvent aussi proposer le transport des bagages jusqu'à l'étape suivante ou des paniers pique-nique pour la pause du midi. Des services de plus en plus demandés par les cyclistes, vttistes ou cyclotouristes.