Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La rénovation de la gare de Felletin se concrétise

-
Par , France Bleu Creuse

Après avoir réuni 490 000 euros auprès des acteurs publics, l'association culturelle Quartier Rouge, qui a racheté la gare de Felletin en 2018, compte lancer des appels d'offre et trouver un architecte. Avant d'entamer les travaux de rénovation en mars 2020.

Des dessins d'architectes à côté du guichet abandonné
Des dessins d'architectes à côté du guichet abandonné © Radio France - Simon Cardona

Felletin, France

La gare de Felletin se métamorphose lentement. Après avoir progressivement été laissée à l'abandon, elle a été rachetée par l'association felletinoise Quartier Rouge, qui souhaite la transformer en tiers-lieu. Ici, un endroit dédié à la culture avec de la restauration et des espaces de travail connectés.

La démolition avant la rénovation

En cette rentrée, le train passe s'arrête encore à Felletin. Deux fois par jour, il fait demi-tour pour retourner à Guéret. Des cars utilisent encore le parking d'un bâtiment délaissé par la SNCF, puis par la Communauté de communes Creuse Grand Sud qui l'a revendu à l'association Quartier Rouge en 2018. Parfois, quand elle est ouverte, les voyageurs entrent dans une gare qui a changé de visage. 

La partie démolition, entamée en début d'année par Quartier Rouge et des volontaires, est pratiquement finie. Sur les murs délabrés, des dessins d'architecte ont pris place. "En bas dans la salle principale, on veut faire un espace de convivialité avec la possibilité de prendre un café ou de manger le midi. De pouvoir consulter des livres, se connecter à internet et faire des débats", décrit Nadège Sellier, chargé de production pour Quartier Rouge, qui fait visiter les lieux aux voyageurs de passage.

En plus d'un espace central dédié à la culture, un espace de formation, une salle de travail connectée, une cuisine et des bureaux sont prévus. Pour former la "gare en commun". "Il n'y a pas de lieu dédié à Felletin pour des activités culturelles alors qu'on compte déjà un bon nombre d'associations locales, avance Pomme Boucher, cofondatrice et directrice artistique de Quartier Rouge. L'idée est de créer un croisement entre toutes les associations et d'avoir des évènements culturels quotidiens."

Nadège Sellier, chargée de production à Quartier Rouge, nous fait découvrir le lieu

500 000 euros récoltés

Le projet se concrétise. Ce qui devrait aider à soulever les quelques réticences locales sur ce projet de culture contemporaine. "Ce n'est pas évident quand on n'est pas dans le projet, depuis l'extérieur de comprendre de quoi il s'agit, avance Pomme Boucher. Surtout sur des pratiques artistiques et culturelles qui ne sont pas forcément habituelles pour les habitants d'ici. Mais c'est justement l'enjeu, c'est ce qui nous intéresse dans ce projet."

Depuis, la démolition a commencé, près de 500 000 euros ont été récoltés auprès des pouvoirs publics. Pour cette rentrée, il faut maintenant se tourner vers les fonds privés, lancer les appels d'offre et trouver un architecte pour commencer les travaux de rénovation en mars prochain. 

L'association espère inaugurer le bâtiment au printemps 2021.

Choix de la station

France Bleu