Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La réouverture de la baignade au lac d'Eguzon réjouit touristes et professionnels

dimanche 22 juillet 2018 à 19:58 Par Aurore Richard, France Bleu Berry

La baignade est de nouveau autorisée au lac d'Eguzon, depuis ce mercredi 18 juillet. Elle avait interdite pendant deux semaines à cause de cyanobactéries. Cette nouvelle soulage les vacanciers comme les professionnels qui travaillent aux abords du lac.

La baignade est de nouveau autorisée au lac d'Eguzon depuis ce mercredi 18 juillet.
La baignade est de nouveau autorisée au lac d'Eguzon depuis ce mercredi 18 juillet. © Radio France - Aurore Richard

Éguzon-Chantôme, France

Ce dimanche 22 juillet, c'était la fête du lac d'Eguzon, dans l'Indre. Il y avait des baptêmes de ski nautique, des démonstrations de flyboard et même un feu d'artifice. Il faisait chaud, près de 27 degrés ce dimanche après-midi, beaucoup se sont donc rendus au lac pour un petit bain. Et ils ont eu de la chance car la baignade a été rouverte il y a seulement quelques jours, ce mercredi 18 juillet. Elle avait été interdite pendant deux semaines à cause de cyanobactéries.

" Je ne pense pas que ce soit dangereux sinon ils n'auraient pas rouvert. Ils savent ce qu'ils font, il y a des analyses et j'ai confiance ", explique Antoine, venu avec des copains. Même sérénité du côté de Ludo : " J'ai bu la tasse avant-hier et tout va bien, je n'ai même pas été à la pharmacie ". 

Pour Frédéric Theret, directeur du club nautique sur le lac, cette réouverture est un vrai soulagement. Il espère éviter le scénario catastrophe de l'année dernière. La baignade avait alors été interdite pendant quatre semaines. " Ces cyanobactéries nous ont pourri la saison dernière puisque sur 13 semaines d'activité, nous n'avons réellement travaillé que sept semaines donc c'est court ! ", se rappelle Frédéric Theret. Ces activités nautiques étaient alors en baisse de 30 à 50 %.