Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Roche-sur-Yon : la restauration de la statue de Napoléon a commencé ce lundi

-
Par , France Bleu Loire Océan

C'est parti pour au moins un mois de travail : à la Roche-sur-Yon, en Vendée, deux restauratrices sont au chevet de la statue de Napoléon Bonaparte, en centre ville. Classée monument historique, elle avait été recouverte de peinture rouge en juin dernier. Le coût du chantier est de 40.000 euros.

Cinq personnes travaillent sur cet échaffaudage
Cinq personnes travaillent sur cet échaffaudage © Radio France - Philippe Rey-Gorez

A La Roche sur Yon, la statue de Napoléon Bonaparte, située sur la place du même nom, dans le centre-ville, va enfin retrouver son aspect d'origine. Les travaux de restauration ont commencé ce lundi. Ils devraient être terminés le 24 novembre. 

Nous en avions parlé sur France Bleu : le monument avait été vandalisé, recouvert de peinture rouge, dans la nuit du 25 au 26 juin dernier. La facture est de 40.000 euros. Comme la statue avait  été classée monument historique il y a tout juste un an, l'Etat, par l’intermédiaire de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) prend en charge 40% de cette somme.

Le problème, c'est que le dossier de financement a pris du temps, et cela complique le travail, explique Annabelle Sansalone, chargée de restaurer le socle en granit : " nous sommes en octobre, il y a énormément de vent et il pleut. C'est ça la difficulté du chantier. C'est même une grosse galère, on fait des petites cellules à chaque fois, ça rallonge le travail".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess