Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

La Rochelle : le musée des Beaux-Arts devrait rouvrir fin 2023

-
Par , France Bleu La Rochelle

Lors du conseil municipal de l'année, les élus ont voté la demande de subventions et l'autorisation de débuter les travaux pour le musée des Beaux-Arts de La Rochelle. Ces travaux commenceront à l'automne prochain et pour terminer fin 2023, voire 2024. Coût estimé : entre 10 et 12 millions d'euros.

La salle du conseil municipal de La Rochelle.
La salle du conseil municipal de La Rochelle. © Radio France - Yvan Plantey

La Rochelle, France

Des débuts animés, ce lundi soir, pour le premier conseil municipal dans la nouvelle salle de l'hôtel de ville de La Rochelle. Près de trois heures de réunion pour une quinzaine de points à l'ordre du jour, dont certains expédiés en quelques minutes.

Après près de 2h30 de vifs débats, le musée des Beaux-Arts vient à l'ordre du jour. C'est un enjeu culturel important pour la ville puisqu'il est fermé depuis juin 2018. La première phase de travaux commencera à l'automne 2020 pour le clos et le couvert, puis viendront les travaux d'accessibilité avec l'installation d'un ascenseur ainsi que le renforcement des planchers.

Les travaux devraient durer trois ans et demi et devraient coûter entre 10 et 12 millions d'euros. Les élus espèrent en trouver la moitié en subventions de l'Etat, du département et de la région.

Baisse de la taxe foncière et dette en baisse

Sur fond de petits règlements de comptes à l'approche des élections municipales, les élus ont également voté le budget primitif de 2020 et le taux d'imposition 2020 avec, notamment, une diminution de la taxe foncière sur les propriétés bâties qui passe de 33,25% à 32,92%.

Le maire sortant, Jean-François Fountaine, a aussi évoqué le désendettement de la ville : " Nous avons réussi à faire baisser la dette de la ville de 120 millions d'euros au début de mon mandat à 85,3 millions d'euros, soit une diminution de 30%. " Ce à quoi l'opposition de droite et du centre a tenu à rappeler qu'elle reste élevée et qu'elle représente environ 1500 euros par Rochelais.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu