Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Ryder Cup célèbre le golf dans les Yvelines

-
Par , France Bleu Paris

La compétition mondiale de golf qui oppose les meilleurs joueurs d'Europe et des Etats-Unis se tient pour la première fois en France cette semaine, à Saint-Quentin-en-Yvelines. Habitants, commerçants et golfeurs sont prêts à vibrer pour la Ryder.

Le golf de Saint-Aubin, à dix kilomètres du golf national, prévoit 15% de fréquentation en plus cette semaine.
Le golf de Saint-Aubin, à dix kilomètres du golf national, prévoit 15% de fréquentation en plus cette semaine. © Radio France - Victoria Koussa

C'est le Graal de la discipline. La compétition mondiale de golf, la Ryder Cup, prend ses quartiers à Saint-Quentin-en-Yvelines du lundi 24 au dimanche 30 septembre 2018, une première en France. En plus d'une tribune géante montée pour l'occasion et les préparatifs au sein du golf national de Guyancourt, c'est toute une agglomération qui s'attend à recevoir un ras-de-marée de spectateurs et même les stars du Swing encouragées en personne par certains Présidents américains comme Barack Obama. 

70 000 spectateurs par jour

Depuis sept ans, lorsque l'on a confié au golf national de Guyancourt la réception de la Ryder, l'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines) se prépare à accueillir près de 70 000 spectateurs par jour de compétition les vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 septembre. Soit le nombre de places, toutes parties en moins d'une heure et demi l'an dernier. 

Un plan de circulation a été établi pour permettre aux Saint-Quentinois d'aller au travail vendredi matin, premier jour de la compétition où risque donc d'affluer par navettes et par voitures des milliers de personnes. Malgré ça, la préfecture préconise d'éviter les déplacements lors des pics de circulation le matin et en fin d'après-midi.  A la mention de la Ryder, Priscillia, une habitante, répond du tac-au-tac : "oui, la Ryder, c'est bien, mais moi je vais éviter de sortir, ça risque d'être très compliqué dans les transports !"

Dans les rares hôtels non réquisitionnés par l'organisation de l'événement, les chambres sont presque toutes réservées pour la semaine. "On a plus de place, et pourtant, on a fait gonfler les prix (...) la nuit coûte 350€ au lieu de 49€", assure Martin, un réceptionniste. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La joie des golfeurs

"C'est l'occasion de voir les meilleurs joueurs mondiaux, à notre portée, ils vont jouer sur un parcours que l'on connaît et que l'on a l'habitude de jouer", assure Dominique, rêvant de croiser Tiger Woods ou encore Rory Mcllray, club de golf à la main et casquette vissée sur la tête. Il est licencié au golf public de Saint-Aubin, à 10 kilomètres du golf national. 

Cette semaine à Saint-Aubin, la direction assure 15% de fréquentation en plus que d'habitude. D'après Aude Bidelle, la directrice : "on a des réservations de clients asiatiques, américains, allemands qui profitent d'une bonne semaine en France à l'occasion de la Ryder Cup pour voir ce que l'on est capable de faire en terme de parcours et d'animations en club".

Quelles retombées économiques ?

"On ne peut pas encore s'en rendre compte ni même les chiffrer, assure Marie-Christine Letarnec, maire de Guyancourt, mais ce qui est sûr, c'est que les commerçants autour du golf ont beaucoup travaillé ces derniers mois grâce à la consommation des entreprises organisatrices de la Ryder".

De son côté Atout France, dans le cadre d'un partenariat avec l'agence de voyage Expedia Group, diffuse actuellement aux Etats-Unis (15% des détenteurs de billets de la compétition sont Américains) une campagne télévisée depuis le mois d'août sur des chaînes sportives pour mettre en avant les courts séjours, le golf, l'art de vivre à la française et les sites touristiques les plus remarquables de la région (notamment Versailles, Vaux-le-Vicomte ou encore l’Arc-de-Triomphe). 

Les visiteurs américains représentent d'ailleurs la plus grande part des visiteurs de la destination Paris Ile-de-France (12 % de l'ensemble des visiteurs internationaux), soit plus de 2 millions de séjours et 10 millions de nuitées. Leurs dépenses représentent déjà près de 1,8 milliard d'euros. 

Mais selon certains habitants, la prévision de retombées économiques sur le territoire n'est que de la poudre aux yeux. "Toutes ces bâches et panneaux publicitaires, c'est pour justifier les désagréments qu'on va subir cette semaine", insiste Antonin Moulard du collectif "Résistance à l'agression publicitaire de Saint-Quentin". Il termine : "L'événement est sponsorisé par Rollex... c'est qui la cible ? Certainement pas nous, les habitants d'ici !".  

ECOUTEZ - Le dossier de France Bleu Paris consacré à la Ryder Cup.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess