Culture – Loisirs DOSSIER : On tourne en Limousin....Un Village français

La série "Un village français" va dépenser 300.000 euros cette année en Limousin

Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin mercredi 3 août 2016 à 22:30

Une ferme près de Saint Paul loué pour les besoins du tournage
Une ferme près de Saint Paul loué pour les besoins du tournage © Radio France - Jérôme Ostermann

Toute cette semaine, nous nous intéressons à la série télé "Un village français" dont les extérieurs sont tournés en Limousin depuis huit ans. Aujourd'hui, focus sur les retombées économiques. Elles sont d'environ 300.000 euros en 2016 sur notre territoire, mais il n'y en a plus pour longtemps.

Les dépenses liées au tournage de la série "Un village français" doivent rapporter à l'économie locale, trois fois l'investissement de la région. Cette année, cela représente environ 300.000 euros. Le premier poste de dépenses, ce sont les salaires et charges sociales de tous les Limousins qui travaillent sur la série, 300 au total. Comédiens, figurants (250), mais aussi tous les renforts coiffure, maquillage, costumes et techniciens comme Pierre Bonnet, régisseur à Limoges : "Depuis le début, la série représente un à deux tiers des 507 heures minimum que je dois faire chaque année pour avoir mon statut d'intermittent. Je suis régisseur mais c'est vrai pour les machinistes, les électros, l’équipe déco, costumes... Cela nous permet de vivre normalement et de rester ici. Ce qui est aussi un plus pour convaincre d'autres tournages de travailler en Limousin, car nous avons un vrai vivier".

Une série vitale pour l'activité de certains professionnels

Le château gite Fontgeaudrant va devoir revoir son offre à la fin de la série - Radio France
Le château gite Fontgeaudrant va devoir revoir son offre à la fin de la série © Radio France - Jérôme Ostermann

L'autre grosse enveloppe est celle consacrée aux logements pour tous ceux venus de Paris, dans les hôtels, gîtes et autres appartements loués sur Limoges. Ils y restaient en moyenne deux mois par an mais cela dure un peu moins désormais. Les cadres et leurs assistants sont par exemple logés, depuis le début, au Château Gîte Fontgeaudrant, dont l'activité a débuté en même temps que le tournage de la série. Une présence vitale selon la régisseuse générale du Château Isabelle Lepetit :"C'est hyper intéressant pour nous. Je peux même dire qu'ils font mon chiffre d'autant qu'ils louent l'ensemble du site. Quand ils viennent en novembre, normalement je n'ai personne... D'ailleurs, la fin de la série est une inquiétude,  on va changer le mode de logement, les gîtes vont être loués en habitation à l'année et seul le château va resté en chambres d’hôtes pour les gens de passage." C'est dire l'importance pour certains professionnels du tournage de la série "Un village français" en Limousin.

Des particuliers profitent aussi des retombées économiques

Et puis il y a tout un tas de dépenses qui bénéficient à des entreprises en tout genre, nettoyage, gardiennage, menuiserie, ou encore location de nacelle. Des particuliers sont également mis à contribution quand il s'agit de louer une habitation comme une ferme (la location d'une habitation rapporte en moyenne 500 euros par jour), ou même des animaux, vaches, poules ou lapin. Des mairies aussi ont loué leur salle des fêtes pour l'équipe de production, sans oublier tous les petits achats de tous ceux qui sont sur le tournage, dans les boulangeries ou les restaurants par exemple. Et cela fait huit ans que cela dure, dans un rayon de 50 kilomètres autour de Limoges.