Culture – Loisirs

La station de ski d'Artouste ne sera ouverte que pendant les vacances cette année

Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn lundi 13 novembre 2017 à 21:07

La station d'Artouste (image d'archives)
La station d'Artouste (image d'archives) © Radio France - Axelle Labbé

Vous ne pourrez pas skier à Artouste au mois de janvier. Le conseil municipal de Laruns a voté lundi en conseil municipal une réduction drastique des périodes d'ouverture des pistes de ski de la station.

Les pistes de ski d'Artouste ne fonctionneront que pendant les vacances de Noël et de février cette année, soit du 23 décembre au 7 janvier et du 10 février au 11 mars. La télécabine sera toutefois ouverte pendant les week-end au mois de janvier et le premier week-end de février pour les randonneurs, mais pas les pistes de ski.

Un million d'euros de déficit chaque hiver

Un choix économique explique le maire de Laruns, Robert Casadebaig : "cette réunion a été prise après plusieurs réunions avec l'exploitant, Altiservice, en constatant que le mois de janvier est un mois très compliqué et très difficile. Le déficit chronique d'Arstouste est d'environ un million d'euros par hiver et Altiservice a demandé à la collectivité de participer à la couverture de ce déficit. Ce que nous ne pouvons bien évidemment pas faire. Nous mettons une subvention d'exploitation de 300 000 euros pour cet hiver qui arrive. L'économie des charges de fonctionnement sur le mois de janvier sur le domaine skiable permettra d'atténuer ce déficit pour partie. On pourra développer d'autres activités, le ski de fond, le ski sauvage, les balades en raquette, le free-ride, des choses qui ne sont pas que le ski".

Robert Casadebaig, le maire de Laruns

C'est une annonce qui fait mal. Qui fait très mal. — Joëlle Bruneau, trésorière de l'association des commerçants de Laruns

Les commerçants ont appris la nouvelle hier après-midi, de la bouche du maire. Un moment très douloureux raconte Joëlle Bruneau, elle est trésorière de l’association des commerçants et artisans Laruns Avenir : "ça a été un moment de frisson, parce que les décisions sont annoncées trois semaines avant l'ouverture des stations. Cela représente un gros handicap pour les professionnels. C'est un coup dur aussi pour les restaurateurs au niveau des emplois. Comment recruter un extra en lui disant qu'il n'est là que pour quatre semaines alors qu'il s'attendait à faire la saison? C'est un coup dur pour tout le monde. C'est une annonce qui fait mal. Qui fait très mal". Mais elle garde elle aussi espoir de voir la station se développer autrement, hors du ski de pistes traditionnel.

Joëlle Bruneau, trésorière de l’association des commerçants Laruns Avenir

En ce qui concerne les saisonniers embauchés par la station, le maire assure que cela ne changera rien pour eux, ils seront au chômage technique, et donc indemnisés, pendant les périodes de fermeture.

Pour essayer de combler le déficit, le petit train d'Artouste ouvrira 3 semaines de plus l'été prochain. Il sera accessible du 19 mai au 14 octobre.