Culture – Loisirs

La tapisserie du Tournoi, œuvre du XVe siècle, va enfin être restaurée grâce à un musée new-yorkais

Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord mercredi 15 novembre 2017 à 8:52

La tapisserie du Tournoi
La tapisserie du Tournoi - Musée des Beaux Arts de Valenciennes

La tapisserie du Tournoi, oeuvre du XVe siècle et une des pièces maîtresses du musée des Beaux-Arts de Valenciennes va être restaurée grâce au Metropolitan Museum of Arts de New-York qui va financer 50% de la rénovation pour ensuite présenter l'oeuvre lors d'une exposition en 2019.

La tapisserie du Tournoi a été décrochée des collections du musée en 1995 car trop abîmée par le temps, des fils de soie et de laine trop usés, et des morceaux qui commencent à se déchirer. Elle va enfin être restaurée grâce à un musée de New-York. Le Metropolitan Museum of Art va prendre en charge la moitié du coût de cette restauration.

Selon les historiens de l'art, la tapisserie du tournoi, commandée en 1490 par le prince Frédéric III de Saxe, est une œuvre exceptionnelle à plusieurs titres. D'abord par son thème, ensuite par sa taille.

Il s'agit d'un tournoi de chevaliers où figurent très nettement Charles VIII de France, aux côtés de Philippe de Castille et Marguerite d'Autriche, les enfants de l'empereur germanique Maximilien, des personnalités qui sont très rarement représentées sur le même tableau.

La tapisserie est exceptionnelle par ses dimensions (environ 30m²) et par la finesse des tissages en laine, soie, fils d'argent et d'or.

Une tapisserie présentée lors de trois expositions universelles

L’œuvre arrivée pour une raison mystérieuse à Valenciennes pendant la révolution française a ensuite été présentée lors de trois expositions universelles à Bruxelles et Paris, et le sera donc bientôt à New-York lors de l'exposition consacrée à l'empereur Maximilien au Metropolitan Museum of Arts.

Le musée new-yorkais cherchait à présenter l’œuvre depuis une vingtaine d'année. Il a donc décidé de financer 50% de sa restauration, qui devrait avoisiner les 100 000 euros. Le reste sera financé par les amis du musée, une aide de la direction régionale des affaires culturelles, et un financement participatif va aussi bientôt être lancé pour que chacun puisse contribuer à cette rénovation.

La restauration va durer un an. C'est le temps nécessaire pour nettoyer, réparer les déchirures, etc... La tapisserie s'envolera ensuite à l'été 2019 pour New-York avant de revenir à Valenciennes. Mais la tapisserie très sensible aux lumières ne sera présentée que lors d'expositions temporaires.