Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ville d'Orléans annonce un "skate park" provisoire dès l'an prochain

-
Par , France Bleu Orléans

Quentin Défossez, l'adjoint à la Jeunesse à Orléans, annonce l'installation en 2021 au Campo Santo de blocs provisoires et déplaçables pour pratiquer le skateboard, avant la création à plus long terme d'un vrai skate park en dur sur le mail Jaurès.

Des blocs provisoires seront installés en 2021 au Campo Santo avant la création d'un vrai skate park en dur sur les mails Jaurès en 2024-2025
Des blocs provisoires seront installés en 2021 au Campo Santo avant la création d'un vrai skate park en dur sur les mails Jaurès en 2024-2025 © Maxppp - Jérôme Gorin

C'est un serpent de mer à Orléans, la réalisation d'un skate park. Engagement du maire Serge Grouard, lors de la dernière campagne électorale de 2020, c'était déjà une promesse du candidat Serge Grouard en... 2001, et qui n'avait jamais été réalisée.

Extrait du programme "Orléans passionnément" présenté par Serge Grouard en 2001
Extrait du programme "Orléans passionnément" présenté par Serge Grouard en 2001 © Radio France - François Guéroult

Mais cette fois-ci c'est la bonne, la ville d'Orléans annonce une solution en deux temps. A court terme, dès l'année prochaine, l'installation au Campo Santo de blocs provisoires qui pourront être déplacés en fonction des besoins. Et à long terme, avant la fin du mandat, la création d'un vrai "skate park" en dur dans le cadre de la réhabilitation du mail Jaurès.

Une structure mobile dès 2021

"On compte à Orléans près de 300 pratiquants de skateboard réguliers, il faut vraiment prendre à bras le corps cette question, explique Quentin Defossez, l'adjoint à la Jeunesse à Orléans. On travaille donc, en concertation avec eux, à un plan d'action articulé en deux temps. Il faut trouver un équilibre entre la pratique de ce sport, la sécurité de tous et les nuisances sonores."

Dans le détail, ce sont donc des installations provisoires qui sont envisagées au Campo Santo. "L'avantage de ce lieu, souligne l'élu orléanais, c'est qu'il peut être fermé, donc on peut réguler les horaires, et on va essayer de trouver des revêtements adaptés qui amortissent le bruit. Ces blocs pourront ensuite être déplacés quand il y a des manifestations au Campo Santo ou pour être utilisés lors d'événements de type "street art" ou sportifs place du Martroi ou sur les bords de Loire, par exemple."

... en attendant la rénovation des mails Jaurès

Mais Quentin Defossez insiste : cette solution à court terme n'empêche pas la ville de travailler sur un modèle plus pérenne, qui trouverait sa place sur le mail Jaurès qui doit être rénové "à l'horizon 2024-2025", et à proximité des futures résidences étudiantes Porte Madeleine. "2024 serait un joli clin d’œil, puisque le skateboard devrait être confirmé comme jeu olympique à Paris", sourit Quentin Défossez.

En attendant, l'installation de blocs provisoires coûterait aux alentours de 50.000 euros. Elle entraînerait sans soute l'interdiction de pratiquer le skate sur le parvis de la cathédrale : une interdiction qu'avait décrétée l'ancien maire Jean-Pierre Sueur en 1996 mais que Serge Grouard avait levée en 2003.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess