Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ville de Nantes débloque un million d'euros supplémentaire pour soutenir la culture

-
Par , France Bleu Loire Océan

Ce lundi 22 février, la mairie de Nantes entérine un nouvel accord avec les acteurs de la culture : un nouveau budget d'un million d'euros pour soutenir les professionnels, les structures et encourager la création hors des salles. Une cellule d'appui et d'aide à la reprise est aussi mise en place.

La mairie et les acteurs du monde culturel nantais réunis pour prêter main forte au secteur.
La mairie et les acteurs du monde culturel nantais réunis pour prêter main forte au secteur. © Radio France - Marion Bargiacchi

Une nouvelle enveloppe d'un million d'euros pour soutenir les acteurs de la culture : c'est ce que vient d'acter la municipalité de Nantes pour continuer de porter main forte au secteur en ville. Une aide divisée en trois, pour les emplois, les opérations "hors les murs" mais aussi, pour les théâtres privés.

450 000 euros pour aider à la continuité de l'emploi

Près de la moitié de la somme doit permettre de soutenir les emplois du secteur. Les dossiers de demande sont à rendre jusqu’au 15 mars pour une première session, en juin, et jusqu'à la fin pour ceux qui seront instruits en conseil municipal en octobre. Une aide évidemment bienvenue, et même "conséquente" pour Pierre Roba, de la compagnie théâtrale La Tribouille et représentant du Syndicat National des Arts Vivants en Pays de la Loire : "C'est significatif, mais il faut que les départements, la Région et l'État abondent plus que ce qu'ils n'ont fait : il est impossible de calculer aujourd'hui les conséquences financières de ce qu'on est en train de vivre".

Il faut accepter au niveau des budget de tirer le frein à main et de dire "tant pis, on verra". - Pierre Roba

et d'ajouter, "Si certains nous ont pris pour des saltimbanques, au sens péjoratif du terme, ils se rendent bien compte aujourd'hui que quel que soit la direction que prend une société, l'art et la culture permettent d'imaginer demain."

Une cellule d'aide à la reprise

Composée d'élus et d'acteurs du monde de la culture (théâtre, cinéma, musée, etc...) doit travailler ) accompagner la réouverture des salles au moment opportun, identifier les lieux vides pour en faire des espaces de création. Un espace de discussion en vue "du monde d'après" dixit la municipalité.

Un coup de pouce aux théâtres privés

Comme Paris et Lyon avant elle, Nantes décide donc d'aider les théâtres privées, six associatifs et quatre commerciaux, à garder la tête hors de l'eau. Une aide de 200 000 euros qui sera partagée entre ces établissement, selon ce qu'ils perçoivent déjà par le Fonds d'urgence pour le spectacle vivant privé. Une manière d'assumer les frais fixes comme le loyer ou les salaires des employés. 

C'était nécessaire, ces théâtres font partie de la vie culturelle nantaise. - Aymeric Seassau, adjoint à la culture

Le reste de l'enveloppe sera dédié aux opérations "hors les murs", que ce soit dans la rue, en EHPAD, dans les établissements scolaires ou auprès des étudiants. "Nous ne chiffrons pas encore cette dépense là, nous avons mis en place une méthode de discussion. Nous comptons sur la créativité et les propositions des acteurs de la culture qui, nous en sommes sûrs, ne manqueront pas d'imagination" précise Aymeric Seaussau. 

Vers la gratuité des prêts en médiathèque

La maire de Nantes, Johanna Rolland rappelle que c'était une de ses promesses de campagne, "la moitié déjà des nantais qui viennent emprunter dans les médiathèques, le font gratuitement, mais nous voulons étendre ce droit à tous". La mesure sera débattue en conseil municipal le 2 avril prochain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess