Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Culture – Loisirs

La ville de Nîmes prend le taureau par les cornes pour redorer l'image de la Feria

vendredi 15 mars 2019 à 16:48 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

La ville de Nîmes a présenté ce vendredi 11 mesures pour redonner une nouvelle dynamique à la Feria et renouveler le public. Dès cette année donc : retour de la pégoulade dans les arènes, dress code spécial, espaces d'animations mieux identifiés ou encore "chuchoteurs" dans les arènes.

Brigitte Weymann et Yann Céribac ont réalisé les deux affiches de la Feria 2019
Brigitte Weymann et Yann Céribac ont réalisé les deux affiches de la Feria 2019 © Radio France - Sylvie Duchesne

Nîmes, France

67 ans cette année ! Malgré son âge, la Feria de Nîmes reste un événement incontournable pour la ville. 1 million 34 000 visiteurs en 2018. 65 millions d'euros de retombées économiques. Si le public vient en majorité de la région (77% des visiteurs), 23% sont des touristes qui réalisent 40% des dépenses, presqu'autant que les familles (36 %). Un public qui vient le plus souvent pour l'ambiance festive. Seulement 6,3 % des visiteurs assistent à une corrida. Fort de ces chiffres obtenus grâce à un audit réalisé entre avril et décembre 2018, la mairie de Nîmes a donc souhaité mieux répondre aux attentes de ces visiteurs en proposant dès cette année 11 mesures. Elle s'est inspirée pour cela des avis des clubs taurins et de l'étude menée par le groupe de réflexion ManiaNîmes dirigé par Olivier Jalaguier.  

Un meilleur accueil des visiteurs

Pour mieux faire comprendre la culture taurine aux visiteurs et aux touristes qui arrivent à Nîmes, un espace d'accueil sera installé pendant la Feria sur l'avenue Feuchères. On pourra y trouver la programmation des événements, leur localisation et toutes les informations pratiques.  Les clubs taurins animeront également un espace sur l'esplanade Charles de Gaulle (du samedi au lundi de 9h30 à 11h30)  pour expliquer la corrida.  Un forfait "première corrida" sera également proposé par l'Office de Tourisme. Munis d'écouteurs, les néophytes pourront les suivre grâce aux commentaires d'une guide-conférencière. Pour renforcer le sentiment d'appartenance à la Feria, un dress code sera mis en place :  jean, un tee-shirt blanc et foulard bleu.

Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes

Un café Toro au Musée des cultures taurines

Toujours pour améliorer l'accès à la tautomachie, un café Toro sera proposé au Musée des Cultures Taurines les samedi, dimanche et lundi de la Feria de Pentecôte pour expliquer et analyser la corrida de la veille et du matin. Une exposition " De la Tauromaquia à la Goyesque" en hommage à Goya y sera également présentée. Dans le même objectif, les clubs taurins animeront un espace avec des ateliers sur l'esplanade Charles de Gaulle (du samedi au lundi de 9h30 à 11h30).  

Deux affiches au lieu d'une 

Pour mieux communiquerà l'extérieur sur la Feria, deux affiches ont été réalisées cette année (par Brigitte Weymann et Yann Céribac, du service communication de la Ville de Nîmes). La première pour valoriser la tauromachie, la seconde la fête. Dès l'automne, un concours international sera lancé pour la réalisation de l'affiche officielle des Ferias.

Daniel-Jean Valade, l'adjoint à la culture

La Feria de Pentecôte aura lieu du 6 au 10 juin 2019.