Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La volière du musée Bertrand s'est envolée vers le Canada !

lundi 29 janvier 2018 à 18:08 Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry

Le musée Bertrand de Châteauroux a prêté, le temps d'une exposition, la célèbre volière construite pour Napoléon en 1819.

La volière sera présentée lors d'une exposition à Montréal
La volière sera présentée lors d'une exposition à Montréal - Coll. Les Musées de Châteauroux.

Châteauroux, France

L'oiseau s'est envolé... La célèbre volière en bois du musée Bertrand de Châteauroux s'offre une année de voyage : elle a été prêtée le temps d'une exposition sur la Maison de l'Empereur à Montréal

"Cela a été un cas de conscience, admet Michèle Naturel, la directrice des musées de Châteauroux. _Mais il est des expositions tellement exceptionnelles_... et puis cela fait partie de la vie extraordinaire d'une oeuvre"...

Pour la faire voyager, il a d'abord fallu démonter la volière, qui mesure 3,40 mètres de haut pour un peu plus de 2 mètres de large et 1,22 mètre de profondeur. Pièce par pièce. Un travail de fourmi qui a duré près de 3 jours. "Nous en avons profité pour vérifier chacune des pièces et dresser un état des lieux. Cela a donné lieu à un mémoire imposant" sourit Michèle Naturel. 

La directrice du musée a d'ailleurs fixé ses conditions avant d'accepter le départ de l'oeuvre : "C'est notre restauratrice qui la monte et la démonte et il l'accompagne dans tout son voyage. D'ailleurs, elle m'a envoyé un texto vendredi pour me dire "Ca y est Michèle, elle est remontée, tout va bien" ! Ouf ! ". Le musée canadien qui réceptionne l'oeuvre a pris en charge la conception de caisson pour la transporter ainsi que le voyage. 

La volière n'est pas partie seule : le bâton de Maréchal du général Bertrand, une aquarelle et un portrait du général l'accompagnent.

Premier arrêt à Montréal. Ensuite la volière sera exposée aux Etats-Unis puis peut être à Fontainebleau. Elle devrait revenir en Berry en 2019.