Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Landes : des chasseurs d'ortolans se pourvoient en cassation

mercredi 15 novembre 2017 à 16:48 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne et France Bleu

Les onze Landais condamnés en octobre dernier par la cour d'appel de Pau pour avoir chassé l'ortolan vont se pourvoir en cassation. Le 19 octobre, la justice avait confirmé une partie des peines prononcées en première instance, c'est-à-dire des amendes, mais pas de retrait de permis de chasse.

Les onze chasseurs d'ortolans lors de l'audience en septembre devant la cour d'appel de Pau
Les onze chasseurs d'ortolans lors de l'audience en septembre devant la cour d'appel de Pau © Maxppp - Carbonnel Sophie

Landes, France

Ils ont décidé de poursuivre leur combat judiciaire. Les onze chasseurs d'ortolans condamnés le 19 octobre dernier par la cour d'appel de Pau ont décidé de se pourvoir en cassation. Il y a environ un mois, la justice avait confirmé une partie des peines prononcées en première instance. Ils avaient été condamnés chacun à 1.000 euros d'amende, dont une partie avec sursis. En revanche, les retraits du permis de chasse de 3 à 6 mois prononcés à Mont-de-Marsan, en première instance en décembre dernier, ne sont pas confirmés.

Les chasseurs avaient été surpris, en 2015, en train de chasser des pinsons et des ortolans à la mâtole. Depuis le début, ils plaident la tolérance des autorités, qui les auraient laissés faire tant qu'ils ne capturaient pas d'oiseaux en quantité industrielle. Un argument mis en avant à chaque audience par leur avocat, Me Fédéric Dutin. Ce dernier voit plutôt d'un bon œil la fin des sanctions européennes à l'encontre de la France. Selon lui, cela veut bien dire qu'à un moment la France a eu une politique de tolérance envers cette chasse traditionnelle, sinon l'Europe n'aurait jamais saisi la justice.

La chasse du bruant ortolan, pratiquée par certains chasseurs à la fin de l'été, est interdite depuis 1979. Ce cousin du moineau est classé espèce protégée depuis 1999. Le nombre de bruants ortolans a drastiquement diminué depuis 1980 en raison de l'urbanisation galopante, de la chasse et du dérèglement climatique. Selon un rapport du Muséum d'histoire naturelle de Paris, publié en décembre 2016, le nombre d'ortolans dans les Landes a baissé de 20 à 30% ces dix dernières années.