Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Toros à Mont-de-Marsan, le changement c'est maintenant !

-
Par , , France Bleu Gascogne

Le torero Jean-Baptiste Jalabert, désormais seul mandataire des arènes montoises, et le directeur des arènes de Bayonne, Alain Lartigue, ont été choisis par le maire de Mont-de-Marsan pour gérer avec la nouvelle commision taurine les corridas de la feria

Jalabert- Lartigue en duo pour le Plumaçon
Jalabert- Lartigue en duo pour le Plumaçon © Radio France - Pab

Le maire de Mont-de-Marsan avait promis "une décision forte". C'est chose faite ce lundi : Charles Dayot change les têtes à la direction des arènes de la ville et les remplace par deux grands noms de la tauromachie associés à huit membres de la nouvelle commission taurine.

Jean-Baptiste Jalabert, responsable des arènes d'Arles depuis trois ans et torero majeur pendant vingt ans, gérera les corridas montoises de concert avec Alain Lartigue, le directeur des arènes de Bayonne. Ils auront la lourde tâche de redorer le blason des arènes du Plumaçon, entachées par la catastrophique dernière feria de la Madeleine.

Après la démission du président de la commission taurine, Guillaume François, vendredi dernier, cette décision du maire était attendue

Les conséquences d'une Madeleine décevante

Les aficionados étaient en effet en colère suite notamment à la présentation des toros de Victorino Martín lors de la corrida du dimanche. A la sortie du sobrero, le remplaçant du sixième toro, les spectateurs ont manifesté leur colère , le toro, indigne en présentation, avait les allures d'un novillo.

Les clubs taurins locaux réunis par le maire demandaient par ailleurs depuis longtemps plus de concertation, plus d’écoute, plus d’estime. Jean-Baptiste Jalabert a d'ores et déjà promis "d'être ici régulièrement, d'être proche et de m'impliquer auprès des clubs taurins. C'est la mission qu'on nous confie, d'être en lien avec tous". L'objectif, ajoute-t-il, est de "faire de Mont-de-Marsan une grande féria en 2020".

Le changement c’est donc maintenant ! 

Sans plus attendre. Le maire de Mont- de- Marsan Charles Dayot comme il s’y était engagé fin juillet a donc officialisé ce lundi après-midi la nouvelle configuration de la direction taurine de la ville. Jean-Baptiste Jalabert, nouveau mandataire, associé à Alain Lartigue, va donc préparer la feria 2020 en association étroite avec le nouvellecommission taurine élargie.

Ecouter, discuter, entendre, respecter. L’échange et la concertation, ce sont là les bases de la déclaration d‘intention du duo Jalabert-Lartigue, désormais en charge de la tauromachie montoise avec la commission taurine renouvelée, laquelle commission dont le rôle et non seulement renforcé mais se veut prédominent. 

Jalabert- Lartigue, une si vieille histoire de famille... - Radio France
Jalabert- Lartigue, une si vieille histoire de famille... © Radio France - Pab

Entre le matador arlésien de trente huit ans et le bayonnais, c’est une histoire de famille. Alain Lartigue  travaille depuis trois décennies avec les provençaux, aux côtés Luc Jalabert, le père d’abord, et depuis quatre années avec le fils. La complémentarité et la complicité entre les deux hommes n’est pas feinte. Ce sont aussi et surtout deux personnalités fortes qui connaissent tous les rouages et les arcanes du milieu taurin. Ils travailleront en relation constante et totale avec la nouvelle commission composée, elle, de huit membres, dont deux représentants des clubs taurins montois. Lesquels membres seront tous validés lors du conseil municipal du 26 septembre.

Officialisation de la nouvelle organisation taurine montoise - Radio France
Officialisation de la nouvelle organisation taurine montoise © Radio France - Pab

Pour, Charles Dayot, le maire de Mont-de- Marsan «  Il fallait entendre les protestations du public montois. Nous avons reçu le souhait collectif des peñas taurines d’être aussi plus impliquées. Nous ne pouvions pas rester les bras croisés, ajoute le premier magistrat. L’aficion montoise est exigeante et diversifiée. J’ai donc rencontré des représentants des neuf organisations locales pour avoir leurs avis, et consulté bien au-delà. Nous partons sur un nouveau cycle, d’abord pour une année de transition. La prestation de service est donc confiée aux deux sociétés représentées par Jean-Baptiste Jalabert et Alain Lartigue. Le montage de la feria étant à la charge de la nouvelle commission taurine avec le mandataire et son associé. Il nous faut par ailleurs travailler avec les peñas taurines montoises, pas à côté ».

La nouvelle commission taurine montoise sera donc ainsi composée  de Christophe Andiné, jusque-là en charge des cartels de la feria de Vic Fezensac, Pascal Darquier de la peña La Muleta de St Perdon qui organise depuis dix ans le novillada fin aout au Plumaçon, Romain Laborde, Pedrin Sevilla et Didier Gaudin, tous trois issus de l’ancienne commission taurine montoise. A ceux-là s’ajoute, et c’est une première, une élue, Pascale Haurie, avocate, conseillère municipale, aficionada active de longue date et membre de la Régie Municipale des Fêtes. Viendront intégrer à titre consultatif deux membres représentant les neuf clubs taurins montois et désignés par ceux-là. Ces deux membres pouvant changer à tour de rôle chaque année.

La prochaine feria de la Madeleine aura lieu, du mercredi 22 au dimanche 26 juillet 2020

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu