Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : arrêté préfectoral suspendu, la chasse autorisée dans un rayon d'un kilomètre

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gascogne

L'arrêté préfectoral, qui interdisait la chasse dans les Landes en cette période de confinement, a été suspendu ce mardi par le tribunal administratif. La chasse est à nouveau autorisée dans un rayon d'un kilomètre et une heure par jour.

Légende : La chasse est à nouveau autorisée dans le département des Landes
Légende : La chasse est à nouveau autorisée dans le département des Landes © Radio France - Emmanuel Claverie

C'est une victoire pour les chasseurs landais et un revers pour la préfète des Landes : le tribunal administratif de Pau a suspendu, ce mardi, un arrêté préfectoral qui interdisait la chasse, dans les Landes, sauf pour des battues de régulation, en cette période de confinement. 

La chasse est donc à nouveau autorisée dans les Landes, mais seulement dans le cadre des sorties autorisées pendant le confinement. En l'état, la chasse est donc à nouveau permise, en activité individuelle, dans un rayon d'un kilomètre et une heure par jour. L'arrêté préfectoral, aujourd'hui suspendu, interdisait la chasse y compris dans le rayon d'un kilomètre. 

A partir de samedi, dans la mesure où le confinement sera assoupli, les chasseurs espèrent pouvoir pratiquer leur loisirs dans un rayon de 20 kilomètres et 3 heures par jour.

Le juge des référés du tribunal administratif de Pau, saisi en urgence par la fédération des chasseurs des Landes, estime qu'en interdisant la chasse de loisirs, la préfète des Landes a "porté une atteinte grave à la liberté d'aller et venir, composante de la liberté personnelle des chasseurs". 

L'ordonnance du juge des référés condamne par ailleurs l'Etat à verser la somme de 1200 euros à la fédération des chasseurs des Landes, au titre des frais de justice. 

La fédération des chasseurs dans les Landes estime que cette décision de justice est un "signal fort envoyé aux autorités". "C'est la victoire du bon sens, souligne Jean-Luc Dufau, vice-président de la fédération. Le chasseur ne pouvait pas sortir de chez lui avec son chien et son fusil alors que le joggeur pouvait se promener, pour nous c'était incohérent, on se sentait stigmatisé."

La préfecture des Landes, jointe par France Bleu Gascogne, ne fait aucun commentaire suite à cette décision de justice. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess